s'abonner

WH Smith entend renforcer ses positions en papeterie

2 years, 9 months ago

L’enseigne de commerce spécialisé WH Smith a enregistré pour le premier semestre de son exercice en cours (clos fin février) un chiffre d’affaires global de 695 millions de livres sterling (environ 806 millions d’euros), en hausse de 8 % (1 % à périmètres constants).

Le groupe possède au Royaume Uni quelque 600 points de vente en centre ville, nombre quasi identique pour sa division voyage (aéroports, gares,  hôpitaux et aires d’autoroutes). La partie voyage a vu ses ventes progresser de 18 % (3 % à périmètres comparables), à 364 M£ (422 ME). La division magasins en centre ville ont vu en revanche son chiffre d’affaires reculer de 1 % (2 %), à 331 M£ (383).

Cela dit,  le groupe a enregistré une baisse de ses bénéfices avant impôts, à 65 M£ (75 ME) contre 82 M£ (95 ME) un an auparavant.  Ce recul est attribué à l’intégration de l’enseigne américaine Inmotion en novembre dernier. Cette opération a tout de même permis au groupe d’étendre sa présence à l’international ; l’entreprise est maintenant présente dans 99 aéroports et dans 30 pays.

En ce qui concerne la vente de papeterie au cours de ce semestre, le groupe entend « renforcer sa position de leader », explique-t-il dans un communiqué. Le chiffre d’affaires a progressé de 2 %. « Nous avons noté une bonne croissance de nos ventes saisonnières, notamment les cartes de vœux, les agendas, les calendriers et nos gammes de loisirs créatifs »,  a notamment déclaré Stephen Clarke, directeur exécutif. L’enseigne a également élargi ses rayons papeterie dans plusieurs magasins. WH Smith note également que la mode de la pâte slime « continue de stimuler les ventes » et annonce être devenu le premier vendeur de ce produit outre-Manche ; l’enseigne a créé un guichet unique dans les points de vente afin que chaque client puisse fabriquer sa propre pâte. Une idée à reprendre.

WH Smith