s'abonner

Télétravail et l’IA- Manutan fait appel à la start-up Flashbrand pour ses RH

4 months, 2 weeks ago

Avec l’essor important du télétravail, les entreprises sont confrontées au défi suivant : comment concilier et harmoniser l’activité entre les collaborateurs quand une partie d’entre-eux travaille depuis l'extérieur ?

Pour répondre à cette question,  le groupe Manutan a fait appel à la start-up Flashbrand, présentée comme spécialiste du retour d'information (feedback) à 360º. Objectif : déployer  l’IA « au service » de chaque salarié et « fluidifier » les ressources humaines. 

Dans un communiqué,  Manutan explique que l’entreprise « place la qualité de la relation interne au cœur de sa stratégie, au même niveau que la relation clients et partenaires (...) Un des objectifs étant de rendre les retours et commentaires sur le travail ou la mission effectuée (présentation, réunion commerciale, prospection, etc.) plus qualitatifs, équilibrés et fréquents pour booster l’engagement des équipes et leur montée en compétence ». 

Cette plateforme numérique dédiée aux ressources humaines doit être un levier de développement du collaborateur plutôt que d’évaluation, ajoute et précise Manutan. « La culture du feedback a toujours fait partie de l’ADN de Manutan et notre collaboration avec Flashbrand est un bon exemple de la manière dont la technologie peut enrichir la communication et le développement en entreprise. Le télétravail étant amené à se développer, il était important pour Manutan de progresser dans le déploiement d’un tel outil. Au-delà de pallier la distance qui sépare les collaborateurs de leurs homologues, leurs managers et de la direction générale, Flashbrand leur offre un meilleur contrôle sur leurs carrières », commente Valérie Benoit, responsable développement humain du groupe Manutan.

Et Denis Descause, P-DG de Flashbrand, de renchérir : « Les premiers résultats sont probants et répondent à l’objectif d’amélioration continue, d’épanouissement et de développement quotidien des collaborateurs de Manutan. La qualité du feedback s’est améliorée, ils sont devenus plus constructifs, synthétiques et bienveillants. Que le collaborateur choisisse ou non de les partager avec son manager, l’objectif est qu’il puisse identifier efficacement ses points forts et les points d’amélioration sur lesquels il peut progresser de manière autonome et proactive. »