s'abonner

Sondage Opinionway pour Pilot : L’écriture n’a pas dit son dernier mot

1 month, 3 weeks ago

« L’écriture n’a pas dit son dernier mot », telle est le titre du communiqué de Pilot suite aux résultats du sondage réalisé par Opinionway* pour la marque d'instruments d'écriture ;  nous pourrions même ajouter que l’écriture n’a pas écrit son dernier mot… Ainsi, à  l’ère du tout numérique, 74 % des Français se déclarent attachés à l’écriture manuscrite. « Aucune activité n’aura, en un siècle, subi autant de mutations que l’écriture. Pilot a un credo : écrire à la main est un acte puissant, durable, qui invite à prendre son temps. Une manière intemporelle d’extérioriser sentiments et émotions et de construire mot à mot sa vérité », souligne, à juste titre, la marque Pilot

« Les paroles s’envolent, les écrits restent »

Que révèle ce sondage ? Pour 36 % des personnes interrogées, l’écriture permet de conserver une trace de ce que l'on dit et pour 17 % elle permet d'énoncer des choses que l'on ne peut pas dire à l’oral…  Faits très intéressants et rassurants, 52 % des 18-24 ans trouvent dans l’écriture un moyen de se libérer.  Qui plus est,  50 % d’entre-eux estiment qu'elle offre la possibilité de conserver une trace, 33 % de se confier et 27 % d’aborder un monde imaginaire. L’écriture, l’amie de la pensée en somme…  

Cette fois pour les personnes âgées de 64 ans et au-delà, l'approche de  l’écriture est plus pragmatique : offre la possibilité de laisser une trace (73 %), de remercier (43 %) et de féliciter (25 %). Ce dernier pourcentage prouve, face au texto et autre courriel, l’attrait de la carte de vœux ou postale comme preuve d’intérêt ou d’attachement d’une personne envers une autre.  A quel moment les Français aiment-ils écrire ? Toujours selon ce sondage Opinionway pour Pilot,  8 % écrivent la nuit,  12 % tout le temps,  18 % le matin, 26 % le soir et 36 % un peu tous les jours.  Autrement dit, le fait de prendre son stylo est un moment à part,  une parenthèse salvatrice. Mais avec quel outil écrivent-ils ? Il ressort que 63 % des 36 ans et plus préfèrent le clavier d’un ordinateur ;  les 18-35 ans sont 41 % à apprécier l’outil informatique, ce qui n’est pas la majorité… 44 % de femmes préfèrent écrire sur un cahier et 31 % des 18-34 ans déclarent tenir un journal intime.

Néfaste pour l’environnement

Considérée comme le reflet de la personnalité pour 92 % des Français, l’écriture semble moins présente aujourd’hui…  Et l’étude de noter que « 85 % des Français considèrent que les gens n’écrivent plus, avec le sentiment que le numérique a supplanté l’écriture manuscrite pour 86 %. Un format numérique qu’ils considèrent de surcroît comme davantage néfaste pour l’environnement. L’écriture numérique a plus d’impact négatif sur l’environnement que l’écriture manuelle.  Une considération d’autant plus marquée chez les plus de 50 ans (52 %) alors que les moins de 35 ans considèrent l’écriture manuelle comme plus nocive (31 %). » Lequel sondage termine par cette citation de Raymond Queneau : “Écrire ne coûte rien, mais nous procure d’infinis plaisirs.” Tout est dit ! 

*Sondage Pilot / Opinionway - base de 1021 répondants de 18 ans et plus, représentatifs de la population française - Juin 2021

pilot