s'abonner

Rentrée des classes - L’Association des industriels de la papeterie et du bureau (AIPB) se montre confiante

3 months, 2 weeks ago

Pour l’AIPB,  la prochaine rentrée des classes s’annonce sous les meilleurs auspices, comme le souligne la présidente de l'association,  Stéphanie Verrier.  « Les industriels concernés par cette période sont positifs et les commandes, au final, seront au moins égales à celles de l’année dernière. Nous nous attendons à une rentrée dynamique axée sur les promotions, accompagnée de gamms de produits très colorées, des gammes à la fois éco responsables et labellisées. Du reste,  l’éco responsabilité devient peu à peu un critère de sélection de la part du client. » 

En revanche, deux catégories de produits semblent plus dans d'expectative, le classement et la maroquinerie.

Quoi qu’il en soit, les feux sont au vert au moment où nous écrivons ces lignes. Fait intéressant à noter : de nombreuses commandes ont été anticipées pour cette rentrée de la part d’adhérents de l’association.  Faut-il y voir là un des enseignements retenus suite au 1er confinement de mars 2020 où l’économie s’est arrêtée ? Sûrement.

Parallèlement, au-delà des hausses actuelles des matières premières qui ont finalement un impact moindre pour la rentrée des classes, les commandes et donc les fabrications ayant été anticipées, la présidente de l'association note cependant  « qu’il existe toujours une grosse problématique dans le transport pour ceux qui importent des produits.  Les coûts des conteneurs deviennent inimaginables »… 

Projection dans un futur proche : le 31 mars 2022. Ce jour-là se tiendra en effet la prochaine Journée de l’AIPB. Le lieu est encore gardé secret, mais cette manifestation se déroulera au cœur de la capitale dans un site encore jamais choisi par l’association pour sa Journée… Néanmoins, les thèmes retenus pour cette manifestation tourneront autour des relations humaines.  L'occasion de mettre aussi en avant des valeurs chères à la présidente de l’AIPB,  la continuité,  la modernité,  l’identité et l’humanité.  Autrement dit, remettre de l’humain même dans les négociations commerciales, ce qui tout à fait réalisable…