s'abonner

QVT - JPG - Rendez-vous au nouveau show-room

2 days, 10 hours ago

Le 30 septembre dernier, JPG invitait ses clients à l’inauguration de son nouveau show-room de 800 m: Découverte.

JPG

Le distributeur d’équipement et de mobilier pour le bureau vient de se doter d’un très bel outil dédié aux aménagements de bureau, au service de la qualité de vie au travail. La visite du show-room, au siège social de la société à Survilliers dans le Val d’Oise (95), permettait de découvrir une multitude de produits et accessoires, de les tester et de prendre en main des innovations grâce aux conseils d’experts (coach sportif et kinésithérapeute). Les visiteurs ont ainsi pu découvrir ou approfondir leurs connaissances sur diverses solutions pour leurs espaces professionnels et pour la réussite de leur activité.

« Organisation des espaces, design, outils spécifiquement élaborés pour répondre aux nouvelles façons de travailler et aux exigences du travail collaboratif, nos équipes étaient impatientes d’accueillir les clients en cette journée d’inauguration. Elles restent à la disposition de ceux qui n’ont pu venir le 30 pour leur faire visiter ce lieu dont nous sommes particulièrement fiers », précise Jean Louis Coustenoble, directeur général de JPG.

Les 800 m2 du show-room se répartissent sur cinq niveaux en cinq espaces d’exposition ; chacun pensé par zone, afin de créer une atmosphère spécifique et de pouvoir répondre aux aux besoins des TPE comme des grands comptes. Le rez-de-chaussée est logiquement dédié à l'accueil et à un espace lounge. Une borne d’accueil « classique » permet de recevoir et d’orienter les visiteurs. Mais on y trouve également des cabines acoustiques à côté de claustra permettant de configurer l’espace.

Le niveau 1 abrite le « Coworking et flex-office ». Il est organisé en plusieurs zones en réponse aux tendances actuelles et chacune peut être complètement configurée sur-mesure en fonction des besoins. Une zone réunion avec des casiers individuels qui ferment, des alcôves pour travailler seul ou en petit groupe, des tables connectées. Une autre pour des réunions collaboratives avec, une grande table et, par exemple, des poufs faciles à déplacer mais aussi une cabine acoustique qui permettra de s’isoler quelques minutes pour téléphoner. Engin, pour les réunions modulaires et le flex-office : des tables abattantes, des bureaux assis-debout, des tableaux d’écriture mobiles, des caissons pour rangement esthétiques et discrets.  

Un étage dédié santé et bien-être au travail 

Le niveau consacré à la santé et au bien-être au travail  est aussi organisé en différents espaces proposant différents types de mobilier et d’outils. La zone centrée sur l’ergonomie met en avant certains sièges, des bras articulés porte-écran, des repose-poignets, des tapis anti-fatigue par exemple. Mais aussi des luminaires et des cloisons acoustiques. Des vélos bureau dotés d’une tablette pour poser un ordinateur portable, des bureaux assis-debout pointent l’importance du « bouger » au bureau. Enfin un espace de relaxation abrite un caisson de repos,  fauteuil de mini sieste. 

Le niveau au-dessus peut être considéré comme un peu plus « standard » dans les gammes de produits qu’il montre… On y découvre un maximum de solutions : des bureaux individuels et d’autres partagés, certains pour le télétravail d’autres de direction, une grande variété de sièges, des panneaux et écrans acoustiques, différents possibilités de rangement du casier à l’armoire. Mais aussi des produits recyclés-recyclable. Une demande qui monte. On note un design et une esthétique qui se rapprochent de celle de la maison pour certaines gammes, tout en restant ergonomiques. Le dernier niveau évoque la convivialité, le petit moment de pause et de détente avec des mobiliers (tables, chaises, fauteuils, etc.) pour l’extérieur, qui peuvent intéresser l’univers du CHR (café-hôtel-restaurant) mais aussi les start-up. On y trouve aussi des jeux divers et variés. 

Accompagner de A à Z

« Nous voulions un outil performant pour donner des idées et des envie à nos clients qui souhaitent aménager ou réaménager leurs espaces. Avec le Covid, la généralisation du télétravail puis le retour progressif au bureau, beaucoup d’entreprises sont dans l’obligation de repenser leurs espaces et de nombreux managers cherchent des solutions apportant une meilleure qualité de vie au travail pour les salariés », remarque Christophe Salles, directeur Achats - Marketing de l’Offre.

JPG accompagne ses clients dans leurs nouveaux aménagements. C’est un point de différenciation qui fait sa force. « Nous sommes en mesure de prendre en charge un projet de A à Z : du conseil avec la détermination des besoins autour d’un cahier des charges, au space planning, devis et sa validation, puis livraison et montage. Le tout grâce à une organisation par équipe dédiée par projet. Un savoir-faire qui apporte une réelle valeur ajoutée… JPG ne se positionne pas comme un simple vendeur… » A bon entendeur.

Répondre aux nouveaux besoins

La matinée s’est conclue par une table ronde sur l’épanouissement et la qualité de vie au travail en mode hybride (présentiel / distanciel). Animée par Gilles André, expert en bien-être au travail, elle regroupait autour de lui : Noémie Le Menn, psychologue du travail, Angelika Mleczko, consultante en Qualité de vie au travail, Guillaume de Branche, directeur Design, Aménagement et services techniques chez Wojo (réseau européen d’espaces de travail partagés), et Jean Louis Coustenoble. 

Noémie Le Menn a tout d’abord rappelé que l’augmentation du bien-être au travail rime généralement avec l’augmentation de la performance des salariés. Et qu’aujourd’hui une partie de l’enjeu est bien de donner envie aux collaborateurs de revenir sur les lieux de travail. 

« La période actuelle fait apparaitre de nouvelles attentes, de nouvelles exigences, un besoin plus fort d’épanouissement au travail. Le management à distance s’est brutalement imposé… il a finalement plutôt bien fonctionné ! Les managers ont appris et les salariés également. Mais le besoin d’accompagnement reste fort car il s’agit de sortir de sa zone de confort et la QVT est un processus d’amélioration continu. » 

Angelika Mleczko a, elle, évoqué la nouvelle répartition des taches : en télétravail pour plus de créativité, et de concentration ; au bureau pour le faire ensemble et le partage. Elle a fourni comme piste la possibilité de travailler cet axe avec un panel de collaborateurs volontaires. « Il faut instaurer un climat de confiance et impliquer les collaborateurs pour que le bureau devienne un créateur de lien. » Elle a parallèlement noté que les postures managériales évoluaient petit à petit évoluent  pour passer du mode leader au mode collaboration.

De son côté, Guillaume de Branche a rappelé qu’aujourd’hui et sans doute demain trois façons de travailler cohabiteront autour de trois lieux différents : la maison, le bureau et les tiers lieux (espaces de coworking). Il a aussi insisté sur l’importance de maintenir des échanges informels entre salariés et au sein des équipes.

Jean Louis Coustenoble a évoqué une enquête nationale sur le travail, réalisée par Inkidata pour JPG en 2021, qui a vocation à devenir un baromètre régulier. Il a mentionné quelques chiffres intéressants : 73 % des personnes interrogées pensent être bien installées à la maison pour télétravailler. A mettre en regard des 30 % ayant reçu une aide de l’entreprise concernant principalement du matériel informatique et des services numériques (donc 70 % n’ont pas du tout été accompagnés par leur société). Et des 81 % des personnes non aidées qui souhaiteraient en priorité du mobilier de bureau et des consommables. Une indication très positive pour JPG… 

Repères…  JPG, c’est : 

30 000 références

400 collaborateurs

123 M€ de CA

Filiale du groupe RAJA