s'abonner

Qualité de vie et télétravail - Interview Stéphanie Charles, directrice marketing d’Exacompta : « L’enjeu pour les distributeurs est de répondre à ces nouvelles demandes » 

3 months, 3 weeks ago

Le monde change et le télétravail s’est installé durablement en France mais aussi en Europe. De là sont nés des nouveaux profils de salariés et des nouvelles tendances dans le choix des produits. Pour mieux cerner ce marché, Exacompta a fait réaliser par l’institut Ipsos Digital une enquête auprès des télétravailleurs en France, mais également en Grande-Bretagne et en Allemagne. Rencontre avec Stéphanie Charles, directrice marketing d’Exacompta. 

 

PNP : C’est la première fois que vous faites réaliser un tel sondage…

STÉPHANIE CHARLES : A l’échelle européenne, c’est effectivement la première fois. Et nous ne nous attendions pas à de tels résultats, à atteindre de tels pourcentages. 42 % des télétravailleurs Français sont 100% en home office ; c'est tout simplement incroyable ! D’autant plus que ce sondage a été réalisé hors période de confinement. Potentiellement en Europe jusqu'à 40% des actifs peuvent télétravailler. Mais nous n’y sommes pas encore. 

Quel but poursuivez-vous avec cette étude ?  

Notre objectif est de faire prendre conscience à nos distributeurs, notamment les fournituristes de bureau, de la nécessité de transformer et d’adapter leur offre. Les salariés n’ont pas les mêmes besoins en office et en home office.  Le télétravail est désormais installé et en voie de développement. Notre objectif était de comprendre les attentes des professionnels, clients de nos distributeurs et aujourd’hui massivement en télétravail. Le sondage nous apprend par exemple que ces salariés habitent généralement dans les grands centres urbains, pas très éloignés de leur entreprise, ce qui signifie que le télétravail est un choix du salarié et/ou de l’entreprise.  A terme, le home office sera d’ailleurs un vrai levier pour réduire les coûts immobiliers en diminuant les surfaces utilisées. Ces changements se sont déroulés avec une rapidité incroyable ! Tous les secteurs sont touchés par le télétravail, que ce soient les administrations, les grandes entreprises, les ETI, les PME et certaines catégories d'indépendants. Hormis les TPE, la majorité des secteurs d’activité est impactée.

Pour autant, les télétravailleurs sont-ils bien équipés ? Quels sont leurs besoins ? 

Il faut savoir que deux tiers des Européens ont une pièce dédiée au home office. Ils sont 64 % en France : 70 % des hommes contre 58 % pour les femmes qui, semble-t-il se contentent plus facilement d’un espace de fortune ! Naturellement, nous avons souhaité connaître quelles étaient les fournitures qu’ils utilisaient en home office. Si pour la moitié des télétravailleurs, cahiers et stylos sont nécessaires, l’usage de produits de classement et de rangement est également très prépondérant en home office :  les chemises à élastiques, les protège-documents, ou même les accessoires de rangements (blocs à tiroir et corbeilles à courrier). Et ces besoins en classement augmentent de 5 à 8 points dès que le télétravailleur se crée un espace bureau à domicile (contrairement aux besoins en cahiers et en stylos qui ne varient pas).

Un nouveau regain pour cette catégorie de produits… 

Montage avec la gamme Eterneco pour les Écolo-exigeant

En tout cas, classement et environnement de bureau ne sont pas en voie de disparition ! Plus étonnant : 62% des télétravailleurs Français s’approvisionnent en fournitures grâce à leur employeur ! (ils les ramènent du bureau ou dans 13% des cas se font livrer par leur employeur). Comme je l’évoquais tout à l’heure, c’est là tout l’enjeu pour les distributeurs : s’ils ne répondent pas à ces nouvelles demandes à travers des offres et des services adaptés, les télétravailleurs voire les entreprises qui souhaitent satisfaire leurs employés en home office chercheront un autre fournisseur. Il n’est pas normal que les salariés achètent leurs fournitures de bureau dans les GSA au détriment des distributeurs B to B. 

Quelles sont les tendances dans le choix d'un produit ? 

La qualité est de loin le critère prépondérant. Entre 80 et 88% des télétravailleurs Européens considèrent que la qualité détermine le choix. Ce qui laisserait entendre que les produits peu qualitatifs et les MDD ne sont pas les choix prioritaires des télétravailleurs. La couleur et le design n’arrivent pas en tête dans le choix des fournitures, mais quand on affine la question on découvre que ces critères deviennent prépondérants dans le choix du mobilier ou l’aménagement de son bureau. Couleur et design sont donc des critères de choix inconscients en fournitures mais déterminants malgré tout pour son home office. 


Existe-il un bureau idéal ?  

Montage avec la gamme Iderama pour le client Moderne et structuré

Oui, naturellement. L’enquête montre que les télétravailleurs recherchent à la fois un bureau  confortable,design et stylé, en rapport avec la décoration intérieure et respectueux de l’environnement.  En revanche, la polyvalence (une pièce à vivre) n’est pas déterminante.  A la question “Quel style de bureau aimeriez-vous avoir ?”, 40 % mettent en avant spontanément le côté naturel et végétal, et 24 % le côté zen, scandinave. A partir de là,  nous avons croisé toutes les données pour déterminer cinq profils auxquels nous répondons par des gammes différentes et bien spécifiques : Ecolo-exigeant (gamme Eterneco) ; Naturellement organisé (gamme 1928) où la couleur a de l’importance; le client Hygge ou l’art de vivre à la scandinave (gamme Aquarel). Beaucoup d’hommes s’inscrivent dans cette tendance zen et pastel, notamment en Ile-de-France ; Tendances sociétales (gamme Forever), la personne appréciant les objets très graphiques agrémentés de tendances environnementales ; et le client Moderne et structuré (gamme Iderama). Les distributeurs doivent pouvoir répondre à ces tendances. Le home office est devenu incontournable mais les liens demeurent avec l’entreprise, laquelle doit aussi répondre à ces différents profils… 

Propos recueillis par Frédéric Leroi 

 

 

Sondage Exacompta avec Ipsos Digital : Une enquête riche en enseignements 

exacompta

« Il n’est pas normal que les salariés achètent leurs fournitures de bureau dans les GSA au détriment des distributeurs B to B.»

Le télétravail est devenu une réalité et selon Eurofound près de 40 % des salariés et indépendants peuvent techniquement télétravailler un jour au minimum par semaine. Pour mieux connaître le profil de ces “nouveaux” salariés, Exacompta a réalisé en partenariat avec l’institut Ipsos Digital une enquête auprès des télétravailleurs en France, mais également en Grande-Bretagne et en Allemagne, en septembre dernier.  Quels sont leur consommation en fournitures, leurs habitudes d'achats et leurs critères de choix ? Il ressort, notamment, que 42 % des télétravailleurs effectuent leur travail depuis chez eux, et 64 % ont un bureau dédié. Qui plus est, 38 % des personnes interrogées déclarent avoir besoin de chemises à élastiques. Autre pourcentage très instructif : selon les pays, entre 50 et 60 % s'approvisionnent en fournitures grâce à leur employeur… En France, le 3e critère pour choisir un produit est « le respect de l’environnement » qui est important pour 67 % des interrogés. Au Royaume-Uni et en Allemagne, c’est la rapidité de livraison qui prime sur l’environnement, respectivement pour 72 % et 76 % des télétravailleurs. Cette préoccupation est très liée au poids du e-commerce dans ces deux pays. Autres enseignements : entre 38 et 43 % des télétravailleurs selon les pays optent pour un bureau naturel, végétal, à dominante bois, et entre 80 et 88 % des télétravailleurs européens considèrent que la qualité détermine le choix. Vient ensuite le prix entre 73 % et 85 %.