s'abonner

Protection du climat : Faber-Castell étend son engagement

8 months, 2 weeks ago

Le groupe a décidé de passer à la vitesse supérieure en matière de protection de l’environnement.  Ainsi, il compte développer davantage sa part déjà élevée d’énergies renouvelables. Aujourd’hui,  plus de 82 % de l'énergie thermique et électrique utilisée dans les usines Faber-Castell du groupe provient de sources renouvelables.

Pour aller encore plus loin, l'Allemagne et le Pérou ont en effet signé des contrats avec des fournisseurs d’électricité verte pour 2020. Le Pérou à lui seul prévoit une réduction de moitié de ses émissions de CO2 à moyen terme.

Faber-Castell s'est également fixé comme objectif global de réduire la proportion de plastique dans les emballages et d'utiliser de plus en plus de matériaux recyclés pour les produits. Malgré le ralentissement économique, l'entreprise s'en tient à ses objectifs environnementaux ambitieux. Au cours du dernier exercice 2018-2019, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 587,5 millions d'euros, en repli de 4 % par rapport à l'exercice précédent. Corrigé des effets de change, il est en légère hausse de 2,2 %.

« Le marché chinois, où nous pensons que notre potentiel n'a pas encore été pleinement exploité, se porte particulièrement bien, a déclaré le président du conseil d'administration Daniel Rogger. Quant à l'exercice en cours 2019-2020, il s'attend à un chiffre d'affaires identique au précédent, en particulier compte tenu des marchés d'Amérique latine, marchés importants pour le groupe mais touchés par des crises politiques et économiques. « Pour l'instant, ajoute-t-il, la situation là-bas n'est pas claire. Le Chili et le Pérou se portaient bien jusqu'à la mi-2019, mais nous devons maintenant attendre de voir ce qui va se passer ; il en va de même pour les marchés d'Argentine, de Colombie et du Brésil. »

L'Amérique du Sud représente environ 45 % des ventes du groupe. Cependant, Daniel Rogger se montre confiant pour l'avenir : « Avec notre développement sur les produits créatifs, notre structure organisationnelle décentralisée et nos ratios financiers solides, nous sommes prêts à faire face à un marché de plus en plus compliqué. Nous sommes convaincus que nos thèmes environnementaux, qui nous distinguent de la concurrence, nous permettront de gagner la confiance des consommateurs, non seulement en Europe, mais aussi de plus en plus en Asie et en Amérique. »

Dans le monde entier, les sociétés de production de Faber-Castell parviennent à atteindre une production neutre en carbone grâce aux 10 000 hectares de forêts de pins appartenant à la société au Brésil. « Ce qui est unique dans l'industrie », souligne le groupe. Les forêts certifiées FSC à 100 % fournissent la matière première pour l'usine de crayons brésilienne et couvrent 87 % de la demande mondiale de bois de Faber-Castell. Le bois supplémentaire utilisé est également certifié FSC et PEFC, de sorte que les 2,3 milliards de crayons et de crayons de couleur produits par le groupe lui-même proviennent entièrement de sources durables et renouvelables.

Pour mémoire, le groupe produit plus de deux milliards de crayons et de crayons de couleur par an et emploie environ 8 000 employés. Faber-Castell se présente comme le premier fabricant mondial de crayons en bois. Aujourd'hui, l'entreprise est représentée dans plus de 120 pays et possède ses propres sites de production dans neuf pays ainsi que des sociétés de vente dans 23 pays. Fondée en 1761, Faber-Castell est l'une des plus anciennes entreprises industrielles au monde et appartient à la même famille depuis neuf générations.

Faber