s'abonner

Prévention des risques - Nouvell campagne de Duracell pour la sécurité des enfants

6 months, 2 weeks ago

Les « piles boutons » peuvent être d’un grand danger pour les enfants lorsqu’elles sont ingérées. Et Duracell lance en fin d’année une nopuvelle  campagne de sensibilisation à destination du grand public et des professionnels de la petite enfance.

Rondes, compactes et de fortes puissances, les piles plates au lithium, appelées « piles boutons » font partie de notre vie quotidienne. Télécommande, jouet, montre, appareil photo numérique, balance électronique, porte-clés, clés de voiture, thermomètre… ; on les retrouve dans de nombreux objets de la vie courante. En effet, avec la miniaturisation et la multiplication des appareils électroniques, le marché de ces petites piles plates est en pleine expansion et connait depuis plusieurs années une croissance fulgurante. En 2019, 34,5 millions de piles boutons au lithium ont été vendues, soit une hausse de 64 % par rapport à 2018. 

La perforation des voies respiratoires 

Fort utiles, elles représentent aussi un danger pour les enfants lorsqu’elles sont ingérées ! En plus du risque d’asphyxie, l’ingestion d’une pile bouton au lithium peut causer des dommages irréversibles à l’organisme. Si la pile reste coincée dans l’œsophage, elle peut provoquer des complications très graves telles que des brûlures, des perforations œsophagiennes, une hémorragie brutale voire la perforation des voies respiratoires pouvant aller jusqu’à la mort. Ainsi, chaque année, on dénombre 1 200 visites à l’hôpital directement liées à l’ingestion des piles boutons au lithium par des enfants de moins de 6 ans. 

Tarifs identiques 

Précurseur, Duracell - leader mondial de la pile - a lancé dès 2017 un grand chantier pour sécuriser les emballages de ces piles. Au début de cette année, la marque a souhaité renforcer encore son engagement et ses actions de prévention. Duracell a ainsi mis au point et lancé la première pile bouton au lithium au goût amer. Chaque pile est recouverte sur une partie de sa surface d’un sticker imbibé d’une couche de benzoate de dénatonium. « Totalement inoffensive en cas de consommation, son goût ultra-amer provoque une réaction instinctive des petits qui vont recracher la pile. Dans un premier temps, trois références de la marque, les plus vendues à ce jour, sont concernées et vendues au même prix », précise Arnaud Soury-Lavergne, le directeur marketing de la marque. Il s’agit des formats de piles boutons au lithium 2032, 2025, et 2016.

Sécurité, environnement et recyclage 

Au total, cinq niveaux de prévention sont donc existants : un avertissement directement sur l’emballage « tenir à l’écart des enfants » (obligatoire en avril 2021) ; une double coque inviolable qui ne peut s’ouvrir qu’avec une paire de ciseaux ; un autocollant de prévention sur la borne négative de la pile ; un avertissement gravé sur la pile « tenir à l’écart des enfants » et enfin le sticker amer ajouté au dos de la pile. 

En complément, Duracell lance en fin d’année une grande campagne de sensibilisation à destination du grand public et des professionnels de la petite enfance, avec en particulier une campagne digitale. 

« Parallèlement, depuis des années, la marque travaille sur une politique de réduction de son empreinte environnementale. Duracell est le premier acteur à avoir utilisé des emballages 100 % en carton sur les piles alcalines. Et pour aller plus loin, Duracell s’engage en 2020 auprès de l’association Reforest’action pour planter 20 000 arbres. La marque a également décidé de s’investir fortement, auprès de Corepile, pour favoriser et sensibiliser le plus grand nombre à la collecte et au recyclage des piles (NDLR : en France le taux de recyclage des piles est de 49 %), car au-delà de limiter l’impact sur l’environnement et les risques de toxicité, le recyclage des piles permet d’extraire et de valoriser près de 81 % des matières qui les composent pour fabriquer de nouveaux objets. »

En septembre, la marque a donc lancé « Ma boîte à piles usagées », petite boite en carton pour permettre aux consommateurs de stocker directement chez eux dans un seul contenant l’ensemble de ses piles usagées avant de les rapporter dans les points de collecte Corepile.