s'abonner

Papet Show Bureau Vallée : « L’axe de développement pour demain est le service » 

1 month ago

A l’occasion du dernier salon Papet Show de Bureau Vallée, qui s’est tenu les 19 et 20 octobre à Port Marly (Yvelines), PNP s’est entretenu avec le jeune directeur général de l’enseigne, Adrien Peyroles. Echanges et analyses

PNP : Avant tout un point sur la sortie de la crise Covid pour Bureau Vallée 

ADRIEN PEYROLES : Une crise remplace l’autre… Nous sommes passés de la pandémie à la pénurie ! Ce qui se traduit concrètement par une tension sur tous nos produits, aucune catégorie n’est épargnée mais nous faisons face du mieux possible. Si vous me demandez si j’ai une solution : non ! Mais ce n’est ni la première ni la dernière crise que nous traversons et dans l’adversité, en général, nous sortons renforcés chez Bureau Vallée ! Nous avions ouvert notre premier magasin juste avant la guerre du Koweït et la crise pétrolière avec une forte tension sur le pouvoir d’achat et une croissance en panne. Puis la crise liée à la loi LME, sur les délais de paiement, nous a impacté en particulier sur le financement des stocks. Je pense aussi aux tempêtes, inondations et autres problèmes dans les DOM et grâce à la solidarité du réseau (et aussi fournisseurs) qui a fonctionné à fond, nos magasins étaient parmi les premiers à rouvrir. Aujourd’hui le Covid... On reste humble mais on a tout donné, l’engagement des équipes, des collaborateurs dans les magasins a été formidable pour maintenir un contact avec les clients alors que le chiffre se suivait pas… L’agilité et l’engagement ont fait la différence et finalement nous avons fait une belle croissance en 2020. Quand on parle de la « famille Bureau Vallée », c’est une réalité car le groupe est familial et beaucoup de nos franchisés travaillent en famille. Je vois là une des clés du succès de ces 24 derniers mois. 

Avez-vous noté des évolutions notables ?

Parmi les évolutions, je remarque que de plus en plus de nos franchisés ouvrent un deuxième, voire un troisième magasin. Et nous disposons encore d’un vrai potentiel d’ouvertures. Nous avons, par exemple, été surpris par le succès de quelques points de vente ouverts dans de relativement petites villes (10 000 habitants) et par leur chiffre d’affaires qui en place certains dans le top des réussites. Ce qui nous a engagés à re-réfléchir à nos zones d’implantation. 

Comment se déroule cette édition du Papet Show ?

Chaque édition du Papet Show est l’occasion pour les franchisés de découvrir en avant-première les nouveautés des plus grandes marques de papeterie, maroquinerie et fournitures de bureau. Mais c’est aussi un moment d’échange entre les responsables de magasins. Cette édition est encore en cours (interview réalisée le 20 octobre - Ndlr) mais elle est marquée, plus encore que d’habitude, par un côté chaleureux, partage et plaisir d’être ensemble. Et aussi par un record de participation des franchisés qui se sont inscrits cette année. 

Côté moins positif sans doute… comment réagissez-vous aux hausses de prix ? 

Concernant la politique tarifaire, on mesurera vraiment à la fin des négociations annuelles mais, de toute façon, la situation nous oblige comme le reste des entreprises à répercuter au fur et à mesure certaines hausses. Notre objectif est de rester malgré tout le mieux disant et de maintenir des prix de vente le plus agressifs possible. Je suis plus inquiet face à une possible pénurie mais, cette dernière touchant l’ensemble des secteurs, nos clients ont une compréhension de l’allongement des délais… A nous d’être résilients et le meilleur possible ! 

Des projets, malgré tout ? 

Au chapitre des projets, chez Bureau Vallée, il y a toujours des idées dans les tuyaux. Nous continuons en particulier d’accélérer sur le numérique, qui prend des parts de marché très significatives. Aussi travaillons-nous à organiser les magasins autour de cela. Le matin, le premier geste est de préparer les commandes passées la nuit. Nous avons maintenant 8 personnes en charge du service client national. Par ailleurs, Bureau Vallée est en cours de mise en place d’un CRM qui devrait être opérationnel en fin d’année. C’est une opération très lourde et un investissement conséquent mais, en tant que commerçants, nous avons besoin de nous appuyer sur un outil informatique en mesure de répondre aux besoins particuliers de chacun de nos clients. Un outil qui permettra de mieux communiquer avec un client, d’anticiper ses besoins, etc., et donc qui ouvrira des perspectives de croissance. Parallèlement, nous cherchons en permanence à optimiser le concept magasin avec des zones de retrait du click&collect mieux conçues, plus de zones de services (repro, photocopie, façonnage…), et toujours l’enrichissement de l’offre avec de nouvelles gammes de produits. En un mot : l’axe de développement pour demain est le service. Nous nous donnons les moyens de le renforcer et je suis donc confiant en notre croissance pour les prochaines années. 

Repères… 

Le Papet Show ;i les chiffres  clés : 
- Fréquentation (participants + exposants) : 1 700 personnes sur 2 jours 
- 98 % du réseau présents 
- 85 exposants.
 

Franchise - Total de 370 adhérents.

En 2021 : 25 ouvertures plus 13 reprises de magasins.

La moitié des franchisés possèdent plusieurs magasins.