s'abonner

Office Depot France - Laurent Proy, président de l’UFIPA 

8 months, 1 week ago

PNP : Quel regard portez-vous sur cette mise en redressement judiciaire ?  

LAURENT PROY : C’est une très mauvaise nouvelle pour notre filière, et nous devons faire preuve d’humilité. En effet, il n'est jamais bon de voir un confrère rencontrer des difficultés, fragilisant en cascade ses fournisseurs et incitant les partenaires financiers à plus de restrictions. 

La situation d’ Office Depot, membre historique de l’UFIPA, doit interpeller, que nous soyons salariés, fournisseurs ou distributeurs.

Je pense en tout premier lieu à toutes les équipes d’OD qui peuvent être fiers d’avoir développé au fil des années ce modèle multicanal, alliant Retail, e-commerce et BtoB, considéré comme un acteur essentiel et reconnu de notre profession.

Bien sûr, la crise sanitaire que nous vivons tous depuis début 2020 aura encore plus affaibli notre confrère, avec des conséquences financières prévisibles. Cela doit mettre en lumière les défis à relever par notre éco-système concernant l’avenir de nos marchés de fournitures et papeterie.

Plus que jamais l’agilité et l’innovation permanente doivent animer nos décisions, à l’image des initiatives en termes de marketing et de services proposés à nos clients au plus fort des turbulences traversées, face aux géants du e-commerce.

Pour autant il nous faut aller encore plus loin ensemble, fabricants et distributeurs, avec comme leitmotiv, répondre aux attentes de nos clients et de leurs exigences légitimes, tous secteurs confondus .

Notre transformation va donc continuer à s’accélérer. 

Au nom de l’UFIPA, je souhaite bon courage à Guillaume de Feydeau et à ses équipes,  convaincu de leur capacité à réagir et à affronter les difficultés qu’elles ont devant elles.