s'abonner

Office Depot France : « Aujourd’hui,  une seule offre répond à ces deux critères. »

6 months, 3 weeks ago

Les dés sont jetés. Les offres de reprise sont maintenant déposées chez l'administrateur judiciaire, au nombre de 13 selon nos informations, et d’après Sébastien Fournier, secrétaire CSEC Office Depot France (syndicat UNSA branche commerce, majoritaire chez le distributeur français), interrogé par PNP,  « seules quatre ou cinq offres méritent de s’y attarder ».

Et d’ajouter : « Nous avons deux prérogatives. D’une part,  nous soutiendrons une offre de reprise globale du groupe ; nous ne souhaitons pas d’une vente à la découpe. D’autre part,  nous voulons limiter la casse sociale le plus possible.  Aujourd’hui,  une seule offre répond à ces deux critères.»

Prochaine étape : le 20 avril au tribunal de commerce de Lille, lequel devra déterminer de la suite à donner. Un report de la décision finale n’est pas à exclure… 

Au sujet de l’état d’esprit des salariés,  environ 1 500 personnes, Sébastien Fournier reconnaît que « la situation est anxiogène, d'autant que nous avons connu quatre ans de galère, mais tous les salariés demeurent déterminés. L’ancienneté est en moyenne de 25 ans et nous mettons les bouchées doubles pour continuer. Nous sommes très attachés à cette entreprise ».