s'abonner

Mouvements sociaux : l’Alliance du commerce s’inquiète…

1 month, 1 week ago

 Après un an des gilets jaunes, l’Alliance du commerce* s’alarme en plus des mouvements sociaux actuels. Uniquement pour le jeudi 5 décembre,  cette organisation professionnelle a noté une baisse de l’activité de ses membres de 30 % en moyenne dans les points de vente… Sans surprise, l’impact le plus fort a été ressenti dans les centres villes des métropoles et  des grandes villes : grève des transports et manifestations entraînant un repli de la fréquentation.

« L’Alliance du commerce tient à saluer l’ensemble des collaborateurs qui se sont mobilisés pour accueillir les clients en magasins, malgré les nombreuses difficultés pour se rendre sur leurs lieux de travail », écrit-elle dans un communiqué. Des mouvements sociaux d’autant plus préjudiciables au commerce que l’activité commençait à repartir en novembre selon l’organisation.

« Décembre est un mois crucial pour la réussite de l’activité des commerçants. Il représente entre 10 % et 20 % du chiffre d’affaires annuel des commerçants, voire au-delà pour les activités saisonnières. Cette nouvelle mobilisation et le risque de reconduction du mouvement de grève sont un nouveau coup dur pour les commerçants déjà gravement éprouvés par un an de mobilisation des gilets jaunes. L’Alliance du commerce appelle les Français à soutenir leurs commerçants en se rendant dans leurs magasins de proximité et leurs enseignes habituelles pour leurs achats de Noël », souligne Yohann Petiot, directeur général de l’Alliance du commerce. Sera-t-il entendu ?

*L’Alliance du Commerce rassemble l’Union du grand commerce de centre-ville (UCV), la Fédération des enseignes de l’habillement (HFEH) et la Fédération des enseignes de la chaussure (FEC). Elle représente quelque 27 000 magasins et 180 000 salariés dans le secteur de l’équipement de la personne.