s'abonner

Matières premières - Guillaume Nusse, P-DG de Clairefontaine-Rhodia : « Oui,  il y aura des hausses… »

3 days, 3 hours ago

« En ce qui concerne cette rentrée des classes, le commerce spécialisé est toujours bien placé. Certes, la GSA est en repli comme c’est le cas depuis quelques années. Néanmoins,  ce circuit demeure le premier débouché pour les achats de fournitures scolaires peu avant la rentrée des élèves, mais c’est bien le commerce spécialisé qui prévaut tout le reste de l’année. Quoi qu’il en soit, pour cette rentrée, les grands gagnants sont les chaînes de superstores.  Au global, les ménages ont effectué des achats de manière que je qualifierais de correct et entendre que la météo a pu influencer les consommateurs,  etc. les acteurs les plus performants sont sortis du lot, tout simplement. »

Sur huit mois, Guillaume Nusse annonce des ventes en hausse par rapport à la même période en 2020, voire par rapport à 2019.  En ce qui concerne les cahiers, dont Gfk remarquait une baisse des achats en GSA,  le P-DG de Clairefontaine-Rhodia  avance comme explication que les lots de cahiers sont de moins en moins prisés avec des ventes qui ne progressent plus; en somme, le client achète moins mais mieux.  De plus,  cela confirme la poursuite des achats des grandes surfaces alimentaires vers d’autres circuits.  

Quant à l’intervention d’Eric Joan,  P-DG du groupe Hamelin, sur BFM Business, Guillaume Nusse souligne que cette prise de parole à le mérite de « bien préparer bien le terrain  mais annoncer des hausses pouvant aller jusqu'à 25 % me semble un peu excessif », souligne-t-il, tout en avouant travailler actuellement sur les tarifs 2022 mais sans pouvoir donner actuellement une quelconque indication sur le pourcentage des augmentations qui sera appliqué. « Nous sommes actuellement en train de travailler sur cette question des tarifs et nous rendrons notre copie fin septembre,  début octobre », prévient-il. Dont acte.  

Et d'ajouter aussitôt  : « Oui,  il y aura des hausses de toute manière. Dans la fourniture scolaire,  nous sommes tenus de fixer des prix sur un an. Néanmoins,  nous sommes surement au haut de la vague… mais qui sait ? Les prix de la pâte à papier ont augmenté de plus de 60 %.  La pénurie est là mais, elle peut se résorber dans les prochaines semaines. On n’en sait rien ! Dans ces conditions,  comment prévoir et fixer des prix pour la prochaine rentrée des classes ?  Nous ferons passer des hausses.  Si un Koverbook Clairefontaine passe de 1,42 € à 1,63 €, le client ne s’en apercevra pas. Du reste, les prix ont progressé du fait de l'inflation ; la GSA devrait s'en rendre compte. » Rendez-vous fin septembre, début octobre.