s'abonner

Environnement de travail  : la stratégie Novus Dahle

1 year, 9 months ago

Lancer des nouveautés est la meilleure manière d’animer un marché très mature, surtout quand la conjoncture n’est pas excellente : c’est le choix stratégique de Novus Dahle.

 

Présentes  depuis de nombreuses années sur le marché de l’environnement du poste de travail, les deux marques appartiennent au groupe Emco, Dahle étant positionné sur les outils de coupe, les destructeurs et les matériels de présentation, tandis que Novus est plutôt spécialisé dans l’agrafage, la perforation, etc. Dans un marché général morne, Novus Dahle a plutôt réussi son année 2018 : « Le marché bouge, des concentrations sont sans doute encore à venir chez nos clients. Le monde du bureau est compliqué en ce moment mais globalement, nous tirons notre épingle du jeu », note Olivier Thoor, directeur commercial Novus Dahle.

 

La croissance (de l’ordre de plus de 10 %) était au rendez-vous dans la famille des destructeurs, par exemple. Dahle y dispose en effet d’une très large gamme qui répond aux différents besoins des particuliers, des professionnels et des industriels. Les produits sont commercialisés aussi bien en circuits spécialisés qu’en grande distribution. « C’est très encourageant, nous avons proposé cette année une nouvelle gamme de destructeurs automatiques dont nous attendons des retours de ventes au deuxième semestre ».

En complément de sa gamme déjà large, la marque a donc lancé trois nouveaux modèles « autofeeder » SchredMatic, respectivement en mars, en juin, et en août. Ils affichent une capacité de 80, 120 et 300 feuilles.

« Une gamme assez ouverte pour nous donner de la visibilité et qui couvre environ 90 % des besoins. L’objectif est de dynamiser le marché par des nouveautés qui répondent de façon plus pointue aux utilisateurs qui attendent toujours plus de facilité et d’aides à l’utilisation. Le marché français est encore sous-équipé et le RGPD (mai 2018) aidera à rattraper ce retard. D’ailleurs, nous avons senti les premiers signes d’une prise de conscience fin 2018 et aujourd’hui une réelle sensibilité s’est développée sur ces questions de confidentialité des données. Cependant, cela ne se traduit pas encore très clairement dans nos volumes de ventes… et l’éducation à ces questions prendra encore un peu de temps. Il ne s’agit pas encore d’un investissement prioritaire pour beaucoup d’entreprises car un destructeur n’apporte aucun gain direct. »

 Novus

A la fin de cette année, Dahle proposera un nouveau tapis de coupe dans le cadre du relooking des rogneuses ainsi qu’une nouvelle gamme d’aimants, mais surtout une gamme complète en plastification. « Nous disposions déjà d’un certain nombre de produits à la fois robustes et fonctionnels dans ce domaine, mais cette nouvelle gamme (six références) sera beaucoup plus élaborée, tout en restant simple d’utilisation afin de faciliter le travail quotidien au bureau. Elle devrait intéresser les PME comme les collectivités. S’il ne s’agit pas là de notre cœur de gamme, les volumes progressent cependant chaque année. »

Autres nouveautés à découvrir, dans l’univers des systèmes de présentation cette fois : des chevalets de conférence mais surtout des tableaux dotés d’une surface en verre. « Une réponse que nous apportons à une tendance actuelle du marché, avec des produits haut de gamme, qualitatifs. » 

 

Concernant l’environnement et l’équipement du poste de travail, Novus - fidèle à sa réputation de précurseur en matière d’ergonomie - propose des solutions élaborées de bras articulés. Une nouvelle génération Novus Clu, sortie en septembre et très accessible en termes de prix, reste basée sur des produits de qualité allemande qui mettent l’accent sur le confort d’usage. « La nouvelle gamme est composée de 14 références. L’accent est mis sur un design élégant mais aussi un réglage facile et ergonomique du moniteur. »

C. M.