s'abonner

Lexmark repris par Apex Technology ?

5 years, 9 months ago

Le fabricant chinois Apex Technology s'apprête à racheter le fabricant d'imprimantes américain Lexmark. Cet accord serait une bonne opportunité pour le groupe américain qui cumule les pertes et multiplie les licenciements (550 annoncés dans le monde en février 2016). Cela lui permettrait aussi, au lieu d'opérer la scission de ses activités matérielles et logiciels, de se vendre en un seul bloc. 

Les directions des deux entreprises doivent se rencontrer ce mois-ci au siège de Lexmark à Lexington (Kentucky) afin de conclure un accord. Mais rien ne sera signé avant que Lexmark ait l'assurance que l'acquéreur puisse financer l’opération.

Du côté des finances d’Apex, on sait que le groupe est soutenu par les banques chinoises et que par ailleurs, il se serait assuré le concours d’une banque d’investissement américaine. De plus, sa valeur boursière est chiffrée à plus de deux milliards de dollars, ce qui laisse présager que le rachat est en bonne voie. Basé dans la province du Guangdong, Apex Technology fournit des cartouches d'impression, ainsi que des puces et circuits intégrés pour cartouches d’impression.

A titre indicatif, plus d'une centaine de transactions d'acquisition d'entreprises étrangères par des sociétés chinoises sont prévues en 2016, totalisant 81,6 milliards de dollars. Pour comparer, en 2015, il y eut environ 70 transactions de ce genre, pour un montant de 11 milliards de dollars.

Cette politique économique chinoise agressive, et notamment l'activité des investisseurs chinois sur le marché des fusions-acquisitions, peut être expliquée par la baisse des prix résultant de l'effondrement des marchés boursiers mondiaux, ainsi que par le ralentissement économique en Chine. Dans ce contexte, les entreprises étrangères deviennent de plus en plus des cibles attrayantes pour les investisseurs - chinois -.