s'abonner

Ioburo à Charleville-Mézières : un nouveau départ pour la maison Floquet

8 months, 1 week ago

Le premier Ioburo a ouvert ses portes à Charleville-Mézières et est devenu de fait le magasin pilote de cette nouvelle enseigne. Rencontre avec Geneviève Lamour, la fondatrice du groupe Ets Floquet-Espace Nevers, et de Régis Lefranc à sa tête depuis deux ans.

Voir aussi notre grande interview Ioburo ici

Une fois que l’on a découvert le monde merveilleux de la papeterie, difficile ensuite de le quitter. C’est en quelque sorte ce qui est arrivé à Geneviève Lamour et à son mari quand voilà plusieurs décennies déjà ils se lancent dans la papeterie à Charleville-Mézières. Après plusieurs déménagements, ils s’installent en 1994 rue Charles-Boutet dans le cœur de la cité ardennaise en lieu et place d’un ancien garage. « Le monde de la papeterie n’a plus grand chose à voir avec ce que nous avons connu », se souvient, en souriant, Geneviève Lamour.  Peu de temps avant cette nouvelle installation, Régis Lefranc rejoignait la papeterie. Fidèle parmi les fidèles, il a repris tout naturellement le flambeau du groupe voilà deux ans. Ce magasin bénéficie non seulement d’une surface de 660 m2, ce qui assez rare au cœur d’une ville, mais en plus d’un parking attenant. En somme, ce Ioburo est un superstore de périphérie implanté dans le centre de Charleville-Mézières. Trois personnes y travaillent à temps plein. Au fil des années, de nouvelles familles de produits sont venues s’ajouter à la papeterie, comme le mobilier de bureau et l’informatique.

Geneviève Lamour a toujours fait appel à Majuscule pour son approvisionnement, c’est même une adhérente historique de la coopérative, tout en demeurant indépendante. « Je n’ai jamais mis en avant Majuscule car le nom de Floquet est très connu ici depuis son apparition en 1919. » Viennent les années 2000, et en 2004 le magasin devient alors adhérent de Bureau Center. « Ce fut une très belle expérience, se souvient Régis Lefranc, car elle répondait à l’époque à un besoin réel, celui de fédérer des magasins de proximité entre-eux, de mutualiser les outils comme ceux liés au marketing. » Le point de vente connaissait alors un nouvel élan mais nous connaissons la suite… Lors de la reprise de Bureau Center par SHN-Hyperburo, Geneviève Lamour comme Régis Lefranc n’ont pas souhaité continuer l’aventure sous une nouvelle bannière et les Ets Floquet retrouvent leur indépendance. Mais, entre-temps, le monde de la papeterie et de la distribution, sans parler de l’offre, avaient bien évolué et le magasin ne pouvait plus demeurer seul. Que faire ? 

Alkor

 

« Nous sommes retournés voir Majuscule !, se rappelle Geneviève Lamour. Nous avons été parmi les premiers partisans pour pousser à la création de Ioburo. Ce concept répondait exactement aux besoins des magasins de centre-ville comme le nôtre et notre établissement est devenu le magasin pilote, la vitrine, de cette nouvelle enseigne. » Et Régis Lefranc d’ajouter : « Tout le plan de développement a été et est tenu. Et nous recevons déjà des commandes par internet. » L’horizon s’éclaircit enfin pour cette maison historique de Charleville-Mézières…

F. L.