s'abonner

Industrie papetière - UPM : bonne tenue des étiquettes et des papiers de spécialités

2 weeks, 6 days ago

L’industriel papetier finlandais UPM vient de publier ses résultats pour son second trimestre. La division Communication Papers qui a été la plus impactée par la crise Covid-19.

Le chiffre d’affaires global du groupe a été durant ce trimestre de 2,07 Md€ contre 2,60 Md€ un an plus tôt. Le  résultat d'exploitation atteint 203 M€; il était de 345 M€ au second trimestre 2019. Quant au bénéfice,  il se monte à 103 M€ contre 245 M€ un an auparavant. 

Dans un communiqué, Jussi Pesonen, P-DG du groupe,  souligne notamment qu’ « au deuxième trimestre, les personnes comme les entreprises du monde entier ont ressenti l'impact de la pandémie. (...) La demande de papiers graphiques a sérieusement souffert des confinements, tandis que les étiquettes (UPM Raflatac) et les papiers de spécialités (UPM Specialty Papers) ont connu en revanche une forte demande avec d'excellents résultats. Notre situation financière demeure solide et nos projets de croissance stratégique se poursuivent comme prévu (...) Cette fermeture des entreprises, des bureaux et des écoles a entraîné une baisse drastique de la publicité imprimée et de l'utilisation de papiers de bureau. En Europe, la demande de papiers graphiques au deuxième trimestre a diminué de 32 % par rapport à l'année dernière. Nous avons réalisé des économies significatives sur les coûts fixes, mais cela n'a pas pu compenser les vents contraires des marchés.  Le résultat d'exploitation trimestriel d'UPM Communication Papers a été négatif pour la première fois en cinq ans  ».

Rappelons que, récemment, le groupe a fermé l'usine UPM de la Chapelle-Darblay près de Rouen (papier journal), et le site de contreplaqué UPM Jyväskylä (Finlande).

upm