s'abonner

Industrie papetière - Stora Enso : le lent “déclin” de la division papier

3 weeks ago

Toutes activités confondues,  le groupe Stora Enso a réalisé au second trimestre un chiffre d’affaires de 2,11 Md€, en recul de 18,9 % par rapport à la même période un an plus tôt.  

Le résultat d’exploitation est de 178 M€, contre 299 M€ lors du 2e trimestre de l’exercice précédent. En revanche, le bénéfice d'exploitation est de 226 M€ (142 M€ en 2019),  pour un bénéfice net de 144 M€ contre 52 M€ au deuxième trimestre l’année dernière. 

La division papier, qui a réalisé 21 % du chiffre d’affaires du groupe au cours du trimestre, a enregistré une perte d’exploitation de 39 M€ contre un bénéfice de 50 millions d’euros un an plus tôt. Le chiffre d’affaires étant de 445 M€ contre 712 M€ en 2019, soit un recul de 37 %.   

 « Notre projet de transformation de notre usine finlandaise de papier non couché sans bois d’Oulu en site de production de  kraftliner commencera au quatrième trimestre de cette année, a déclaré Annica Bresky, P-DG du groupe. Actuellement, 80 % de nos ventes proviennent de nos activités en croissance et après cette reconversion, la part des produits papier dans notre chiffre d’affaires sera encore plus faible.  »

Laquelle a notamment ajouté :  « Nous considérons que les résultats du deuxième trimestre sont solides en regard des circonstances actuelles. Nous avons enregistré une forte demande des produits d’emballage, de même pour la division forêt, et celle dédiée aux produits en bois offrant de meilleurs résultats qu’attendu.  La pandémie aura surtout impacté notre division papier, accélérant ainsi le déclin structurel de toutes les qualités de papier. Hors papier, nôtre la marge opérationnelle EBIT est restée à 13 %, montrant la résilience de nos métiers de croissance.»

stora enso