s'abonner

GSA - Rentrée des classes  - Bonne dynamique pour l’écriture et les colles adhésifs 

1 week, 1 day ago

A l’image de ce qui s’est passé pour les hypermarchés et les supermarchés,  les différentes familles de fournitures scolaires ont suivi le même chemin : un bon mois de juillet puis un mois d’août en demi-teinte selon les catégories. Ainsi, à fin juillet,  de la semaine 26 à celle 30 (du 28 juin au 1er août,  toutes les familles de produits sont à la hausse, notamment deux d’entre-elles, l’écriture et les colles et adhésifs. Elles enregistrent respectivement des hausses de 13,6 % et de 10,7 % par rapport à la même période en 2020. En revanche, en comparant les résultats avec la rentrée 2019 à fin juillet,  l’écriture ne progresse alors que de 0,5 % et les colles et adhésifs de 1,8 %. Cependant,  ces deux familles sont les seules à présenter un bilan positif par rapport à 2019. 

Hausse à deux chiffres pour les surligneurs 

Dans le détail,  l’écriture voit l’ensemble de ses sous-familles progresser. L’écriture pure est en hausse de 2,5 % et le marquage de 4 % par rapport à 2019 :  les crayons graphiques enregistrent même une hausse à deux chiffres… Par ailleurs, l’encre thermosensible domine toujours l’univers des rollers.  Néanmoins,  GfK remarque pour cette rentrée une prédominance des ventes de recharges par rapport à la vente de rollers thermosensibles. Cet instrument d’écriture est bien installé dans la trousse et le fait d’acquérir des recharges est aussi un acte lié au développement durable de la part des acheteurs.  Parmi les autres hausses, signalons la progression des ventes de 19,5 % des articles de corrections  par rapport 2020, mais demeurent stables versus 2019, les crayons de couleurs à + 18,5 %, les surligneurs à + 16,7 %. Pour cette famille,  à noter que non seulement les tendances pastel sont toujours très présentes mais elles se développent. 

En ce qui concerne, les prix en GSA affichent à fin juillet une baisse globale de 3,4 % (à références constantes). La raison ? Une forte pression des promotions, transversale à toutes les familles de produits auditées.  Des prix,  des promotions, voilà les deux piliers qui expliquent pourquoi la GSA domine toujours la rentrée des classes en termes de parts de marché… 

Puis arrive le mois d’août… 

De la semaine 26 à la fin de la semaine 33 (du 28 juin au 22 août), la famille cahiers-agendas-papier enregistre un recul de ses ventes de 6 %, à 85 M€. En revanche,  l’écriture a poursuivi sa bonne dynamique de juillet avec une hausse de 2 %, à 83 M€, dynamique que l’on retrouve également pour les colles-adhésifs : +1 % (25 M€). Cela dit,  les articles de classement hors bureau (45 M€) et les accessoires (21 M€) ont enregistré respectivement un repli de 6 % et de 2 %. Autre enseignement : comme en juillet, on a assisté à un marché de renouvellement du consommable pour rollers par rapport au 1er équipement. Néanmoins,  la famille rollers a progressé de 2 %... Par ailleurs, les protèges-cahiers poursuivent leur retrait au profit de cahiers à couverture plastifiée.  

Gfk a également noté un marché d’agendas en tension, les consommateurs ayant privilégié d’autres circuits.  Il en va de même pour les cahiers où les réassorts ont été bons mais pas en GSA… Confirmation. Les ménages plébiscitent les marques nationales au détriment des MDD en GSA (3 articles sur 5 - 3€ sur 4€) mais également dans d’autres circuits. Enfin,  comme en juillet,  GfK a confirmé une baisse sensible des prix dans toutes les familles à fin de semaine 33, un  repli de 2,3 %, soit un recul de 2,4 % pour les marques nationales et de 1,8 % pour les MDD… Qui a dit que les fournitures scolaires de papeterie coûtaient plus chères cette année ? 

 

Repères.... Marché et tendances 2021*

  • Marché de 4,3 milliards d’€ très dynamique depuis un ans : +6,4 % en valeur en année glissante à fin juin 2021
  • Presque tous ses segments en croissance : écriture (+9,6 %) , adhésifs (+7,9 %), papier façonné (+5 %) sont des segments en croissance en CAM. Classement stable (-0,1 %).
  • Un marché en pleine mutation poussé par le monde de l’office qui évolue vers un nouveau mode de travail et une plus grande mobilité. 43 % des entreprises avaient mis en place une politique de télétravail et à l’avenir, 80 % envisagent la mise en place d’une politique de télétravail à plus long terme**
  • A fin juin en CAM, les superstores progressaient de 17,5 % poussés par une dynamique d’ouverture de magasins, et de mix clients (BtoB et BtoC). Les HM/SM régressaient de 2,4 %. A noter que les surfaces culturelles et pure players en hausse de 17,5 %.

* Source GFK baromètre papeterie office à fin juin 2021 pour l’AIPB

**source GFK impact de la crise Covid-19 sur le monde de l’office pour l’AIPB

rdc