s'abonner

Industrie - Groupe Viquel : « Nos clients revendeurs ont su faire preuve de solidarité  »

2 weeks, 4 days ago

Malgré cette crise, les résultats obtenus par la papeterie sont, bon an,  mal an, pas si mauvais  globalement au regard d’autres univers.  A l’image de l’entreprise Viquel, présente à la fois dans les articles de classement,  les trousses et la bagagerie, mais pas seulement... Rencontre avec Vanessa Viquel-Delangre. 

A la tête de l’entreprise familiale Viquel, Vanessa Viquel-Delangre s’estime finalement satisfaite du premier semestre 2020. Ainsi, de janvier à fin septembre,  l'industriel français affiche certes une baisse de l’ordre de 4 % de son activité, mais qui n’est pas, et de loin, catastrophique avec la période de confinement que le pays a connue.  « Par rapport à la chute globale enregistrée par le monde du classement lors de la rentrée des classes (de l'ordre de 9 % selon GfK), notre recul est faible », remarque-t-elle.  Certes, l’entreprise a connu une forte baisse de l’activité durant les mois d’avril et de mai mais janvier et février avaient été particulièrement prometteurs.  Par la suite la rentrée des classes a été des plus normales par rapport aux précédentes. « Cela dit, certaines enseignes de la GSA ont déjà des stocks en bagagerie, suites aux invendus, lesquels serviront vraisemblablement pour la prochaine rentrée des classes. Je me pose des questions sur les réassorts à venir.  En revanche, nous n’avons pas eu de mauvaises surprises avec les autres circuits, notamment avec les superstores qui ont su rebondir lors du déconfinement.  Quant à la fin de l’année, je n’ai aucune visibilité et il en va de même pour 2021 », reconnaît bien volontiers Vanessa Viquel-Delangre. 

Diversification dans les EPI 

Viquel fabrique tous ses articles de classement. Quant aux trousses et à la bagagerie,  l’entreprise commande suffisamment à l’avance pour ne pas être prise au dépourvu, « et nous n'avons pas connu de problème d'approvisionnement malgré la pandémie et le confinement. Tous nos distributeurs ont pu être livrés en temps et en heure », ajoute Vanessa Viquel-Delangre laquelle tient à préciser : « Durant ce premier semestre si mouvementé, nos clients revendeurs ont su faire preuve de solidarité. Je tenais à le dire ! » 

Chaque crise se révèle parfois bénéfique, voire ouvre de nouvelles voies de diversification comme le montre l’exemple de Viquel. Industriel dans l'âme, la présidente du groupe n’a pas hésité à se lancer dans les EPI (équipements de protection individuels) sur les conseils de ses équipes. Dans un premier temps, l’entreprise s’est mise à fabriquer des visières dès avril pour ses collaborateurs puis dans un second temps pour le marché. Viquel en a ainsi écoulé quelque 30 000 ! La production de ce produit est aujourd’hui quasiment arrêtée, même si le groupe doit encore honorer des commandes à l'international notamment pour des clients irlandais…  L’entreprise s’est également mise à produire des étuis porte masque à partir de juin, suite à l’idée d’un des employés de l’usine. Ils sont commercialisés encore actuellement par lot de quatre 

« En bagagerie, la tendance sera au plaisir »

Même si beaucoup d'interrogations demeurent quant à l’état de notre économie en 2021, pas question pour autant de se relâcher pour l'entreprise familiale. Gouverner, c’est prévoir et Viquel est déjà en ordre de marche pour la prochaine rentrée des classes. Vanessa Viquel-Delangre en trace les grands traits. « En bagagerie, la tendance sera au plaisir. Nous avons quasiment perdu l’adoslescent comme client, ce qui est également vrai pour mes concurrents. Désormais,  nos revendeurs s’adressent aux plus petits. Nous leurs proposons toute une gamme de cartable 32 cm.» Pour les filles,  la bagagerie Viquel sera holographique,  translucide et à paillettes. Pour les garçons, l’attrait de l’espace intersidéral se poursuivra en 2021. Une tendance due à la prolifération de la licence Nasa. Cependant, la présidente de Viquel ne souhaite plus investir dans les licences, jugées trop compliquées à gérer. Une exception : Coca Cola est conservée, principalement pour les articles de classement. « C’est la première année que nous ne commercialisons plus de licence en bagagerie, précise-t-elle. Du reste, depuis environ deux ans nous réalisons plus de chiffre d’affaires avec les articles sans que ceux avec. Nous préférons désormais investir encore plus dans la qualité et l'originalité des produits.» Comme la présence de la réalité augmentée pour les gammes de bagagerie Tropical pour les filles et Espace pour les garçons. En téléchargeant gratuitement une appli, l’enfant aura accès à un jeu de course en scannant un sticker présent dans le cartable. Pour réaliser cela, Viquel s’est alliée à une jeune pousse nantaise. Cette dernière avait réalisé cette année pour Système U une appli permettant d’animer des cahiers de coloriage. Viquel développe aussi la réalité augmentée également pour les classeurs, trousses et agendas Tropical et Espace. Précision importante : cette valeur ajoutée n’entraîne pas une hausse des tarifs.  

Le pastel toujours présent 

viquel

(en photo) Diversification. La gamme éco-responsable Aqua, des gourdes réutilisables (500  ml), en acier inoxydable. Trois collections :  Unies intemporelles, finition mate (bordeaux, bleu canard et jaune) ;  unies pastels, finition mate (rose, bleu et vert) ; Fantaisies. 

En ce qui concerne les gammes d’articles de classement 2021, le pastel demeure une valeur sûre « et nous y ajoutons des phrases amusantes », complète Vanessa Viquel-Delangre. Jusqu'à présent, la couleur pastel habillait l’extérieur, par exemple, d’une pochette,  l'intérieur étant revêtu d’une couleur fluo. désormais c’est l'inverse.  Viquel lance également la gamme paillettes, lesquelles embellissent l'intérieur de ses différentes pochettes en polypropylène. Cela a demandé deux ans au groupe de recherche et de développement avant de commercialiser cette nouvelle ligne. « Au-delà du pastel,  les couleurs du moment sont le rose tendre,  le vert d’eau et la pêche », ajoute la présidente.  

2020 a été pour Viquel la mise en avant de son label Origine France Garantie, certifiant que la matière, et la fabrication, provient de l’Hexagone. Du reste,  le groupe s’enorgueillit de fabriquer 90 % de son offre classement. Cette mise en avant se poursuivra en 2021, ce qui implique de modifier et de changer toutes les étiquettes et les emballages. Un lourd travail en cours de réalisation.  Par ailleurs, pour répondre aux exigences environnementales de la clientèle, Viquel a rebaptisé sa gamme de pochettes/classement 1er prix en Essentiels. Celle-ci est désormais fabriquée à partir des chutes de polypropylène du groupe. Celles-ci sont transformées en granulés pour resservir à la fabrication de cette nouvelle gamme Essentiels. La gamme Perso, pour personnalisable, possède le même cursus pour sa production.  2021 sera aussi l’année de la poursuite de la diversification du fait de la baisse inéluctable de la consommation d’articles de classement. D’une part, le groupe développe des gammes de produits dédiées comme Vocalyz, pochettes spécialement conçues pour tenir des partitions de musique, lancée cette année. 

Vanessa Viquel-Delangre aimerait maintenant s’investir et travailler dans le monde du handicap. D’autre part,  l'industriel français se lance dans la fabrication de gourdes thermos… Cependant, il n’existe plus en France et en Europe d’usines capables de fabriquer du thermos. Pour compenser cela, Viquel s’est associé avec Wing of the Ocean, association luttant pour la dépollution des océans ; 50 centimes lui sont reversés lors de l’achat d’une gourde. « Notre première production a été écoulée en cinq semaines ! Les écoles mettent aujourd’hui dans leurs listes scolaires des gourdes thermos. De toute manière,  conclut la présidente,  notre diversification continuera avec comme champs de prédilection le classement astucieux,  les gammes dédiées, la réalité augmentée… tout en s’appuyant sur les besoins réels du client.» L'aventure Viquel continue.  

F. L.