s'abonner

Groupe Manutan : l’effet Kruizinga

1 month ago

Le groupe Manutan a enregistré une nouvelle hausse de ses ventes lors de son premier trimestre de son exercice décalé 2019-2020 (clos le 31 décembre). Le chiffre d’affaires a été de 197,02 millions d’euros contre 192,61 millions un an auparavant, soit une hausse de 2,3 %. Hors acquisition de la société Kruizinga, finalisée en juin 2019, les ventes reculent légèrement au premier trimestre 2019-2020, à 191,28 millions.

La partie Entreprises a vu son chiffre d’affaires progresser, de 144, 66 millions au 31 décembre 2018 à 148, 95 millions au 31 décembre 2019. Toutes les zones géographiques opérationnelles du groupe sont à la hausse, sauf les régions Est et Nord.

La partie Collectivités a également augmenté ses ventes, à 48,06  millions contre 47,94 millions un an plus tôt.

En revanche, à périmètre, change et jours constants, la partie Entreprises a enregistré un repli de son activité de 0,6 %, toutes les zones opérationnelles étant en négatif,  la plus forte baisse revenant à la région Nord (-14, 3 %). Parallèlement, la partie Collectivités a progressé de 0,2 %.

Dans un communiqué,  l’entreprise souligne notamment que « la performance de la zone Nord est toujours impactée par le ralentissement anticipé de l’activité du principal marché, la Suède, ainsi que par un repositionnement stratégique ». Et comme à l’accoutumée,  le groupe réitère sa volonté de rester « très actif » dans la recherche d’une croissance externe.