s'abonner

Etude - 7 % des emballages arrivent endommagés à leur destination en France

4 months, 2 weeks ago

Dans le commerce en ligne, l’emballage est l’image de marque d’une entreprise et les attentes des acheteurs sont nombreuses dans ce domaine, comme le rappelle l‘industriel Smurfit Kappa, spécialisé dans l’emballage en carton ondulé. Un colis abîmé nuit à la réputation du site marchand.

Le  e-commerce  a  connu  en  2020  un  boom  sans  précédent  :  plus  d’1,8  milliard  de  transactions   (produits   et   services),   soit une hausse  de  5,8  %  par  rapport  à  2019  et  un  chiffre  d’affaires de 112 M€ (8,5 %). Alors que, jusque-là, les  services  avaient  le  vent  en  poupe,  ce  sont  les produits  qui  ont  pris  le  dessus  avec  54  %  des achats en ligne pour atteindre 13,4% du total de la vente au détail (1). Cet essor sans précédent a profité aux emballages en carton ondulé dont 5 % de la fabrication est utilisée  pour  le  e-commerce.  Smurfit  Kappa  en  a pleinement  profité  avec  une  croissance  moyenne de 15 % sur ce secteur en 2020. La protection des produits et de l’environnement, critères clés pour les consommateurs.

Plus de 10 000 colis endommagés

La hausse du e-commerce a accentué les attentes des   consommateurs.   Ils   demandent   une   plus grande  qualité,  praticité  et  durabilité  de  l’emballage   pour   recevoir   un   produit   en   parfait   état.   D’après une étude Smurfit Kappa menée en 2020 auprès  de  8  000  personnes  (2),  10  %  des  personnes   interrogées   déclarent   qu’un   emballage  endommagé   les   dissuaderait   de   commander   à nouveau auprès du même site marchand. Néanmoins,  malgré  les  innovations  des  fabricants d’emballages,    de    nombreux    colis    sont    encore  endommagés.  En  effet,  d’après  une  étude  Smurfit Kappa, sur 179 573 colis envoyés dans 10 pays européens,  10  797  étaient  endommagés,  soit  6  %.  Ce chiffre est de 7 % en France, mais seulement de 3 % pour  les  colis  contenant  du  vin  qui  sont  beaucoup plus  protégés.  Toujours  selon  une  étude  de  l’industriel (3), quatre critères ont toute leur importance à la  réception  d’un  colis  :  son  apparence  est  importante pour 85 à 95 % des acheteurs ; la facilité d’ouverture  et  de  retour  qui  se  démocratise  de  plus  en plus  avec  les  nouveaux  modèles  de  e-commerce.  Elle est importante pour 60 à 85 % des acheteurs et73 %  des  acheteurs  en  ligne  souhaitent  que  le  colis soit facile à ouvrir sans outil. Il est nécessaire que le dispositif  d’ouverture  soit  signalé  car,  lorsqu’il  ne l’est  pas,  seul  1  %  des  consommateurs  l’utilisent. 

S'adapter et innover 

La préservation de la planète est importante pour 50 à 75 % des acheteurs. Les consommateurs perçoivent la  marque  comme  étant  soucieuse  de  l’environnement lorsque des emballages en carton sont utilisés à  la  place  du  plastique  (65  %  contre  22  %).  Ils seraient  même  prêts  à  payer  20  centimes  de  plus pour  un emballage  sans  plastique.  La  durabilité  de l’emballage a aussi une incidence sur l’image du produit  reçu  qui  est  plus  apprécié  dans  un  emballage carton que dans un emballage plastique (71% contre 49  %).  L’image  de  la  marque  sur  l’emballage  est  importante  pour  30  à  50  %  des  personnes  interrogées. « Avec l’augmentation sans précédent des achats en  ligne,  le  secteur  de  l’emballage  a  dû  s’adapter  et innover  pour  répondre  aux  exigences  des  marques  et des   consommateurs   »,   explique   Jean-Christophe  Bugeon, directeur général de Smurfit Kappa. « Chez Smurfit Kappa, nous avons à cœur de comprendre les besoins du consommateur final, et de créer des emballages  plus  pratiques,  plus  solides,  et  toujours  plus durables   afin   de   créer   un   lien   pérenne   avec   les  marques. »


(1) Source : Bilan annuel 2020 de la Fevad, 2021 - (2) Source : Recherche Smurfit Kappa avec 9 775 répondants dans 10 pays européens : Royaume-Uni, Espagne, Italie, France, Pays-Bas, Danemark, Allemagne, Suède, Pologne, Russie. (3) Source : Etude en ligne Smurfit Kappa au Royaume-Uni, en France, en Irlande et aux Pays-Bas auprès de plus de 8 000 consommateurs.