s'abonner

Equipement de la maison - Tendances biens techniques : hausse de 28 % pour la bureautique 

3 weeks, 2 days ago

« L'équipement de la maison : des marchés  moteurs d’activité et de transformation.» C’est sous ce titre que GfK France présentait cette semaine son bilan annuel des biens techniques.  Malgré une forte dégradation du PIB en 2020 et un attentisme des consommateurs face à aux évolutions de la pandémie,  les biens non-alimentaires ont plutôt bien résisté avec un chiffre d’affaires global en progression de 4,6 % par rapport à 2019. En tête des familles en hausse,  l’informatique (PC) mais aussi les consommables, ce qui n'étonne guère, avec une augmentation de 7,6 %. Sur le podium on retrouve également le jardinage et le bricolage.

Et la papeterie familiale ?

Elle est en progression de 3,8 %. Le développement du télétravail et l’essor de l’école à la maison expliquent ces hausses.  « Nous avons également noté trois  grandes tendances, remarque Christophe Loyer, responsable expertise Retail Market Intelligence de GfK France. La première concerne les promotions qui sont désormais intégrées dans le processus des achats, au-delà des soldes et du Black Friday. La seconde touche l’offre produits où la vente des articles premium progresse d’où une hausse du prix moyen. Enfin, la troisième est le rapport de force entre les marques et les MDD, les premières étant toutes en progression tous secteurs confondus, les secondes ayant totalisées que 16 % des parts de marché en 2020.» A noter que l’enquête de GfK France a ainsi remarqué une baisse de 1 % des produits vendus en promotion  de - 10 à 30 %, et de 8 % pour les articles bénéficiant d’une promotion supérieure.

Focus sur l’informatique 

Ce secteur a largement bénéficié de la crise avec une augmentation de son chiffre d’affaires global de 18 %, à 6,1 milliards d’euros par rapport à 2019, année qui avait alors enregistré une petite progression de 1% par rapport cette fois à 2018.  Hormis les appareils photos (- 19 %), toutes les catégories progressent avec en tête l'univers de l’IT à 5,3 milliards « Les biens informatiques ont ainsi enregistré une croissance exceptionnelle ! Une accélération sans équivalent dans l’équipement des foyers .», poursuit Christophe Loyer. Dans le détail :  les PC et tablettes sont en hausse de 15 %, à  3,3 Md€; de 28 % pour la bureautique, à 1,2 Md€ (uniquepment pour les imprimantes,  les modèles en noir et blanc on vu leurs ventes bondir de 16 %) ; de 35 % pour les accessoires et écrans, à 922 M€ et de 25 % pour les réseaux, à 171 M€.  En revanche, l’univers du stockage est en repli de 3 %, à 560 M€. 

GSA et spécialistes

Ces augmentations ont profité aussi bien à la GSA (hypermarchés et supermarchés) qui a vu ses ventes augmenter de 27 % en 2020 qu’aux revendeurs spécialisés (+ 21 %). Toujours selon GfK France,  les deux périodes de confinements plus celle du Black Friday n’ont pas monopolisé les achats en 2020. Le premier confinement (8 semaines) a pesé pour 12 % des ventes totales de l'année dernière, dont 55 % ont été réalisées en e-commerce. Pour le second (4 semaines), son poids n’a représenté que 9 %du chiffre d’affaires global, dont 48 % en ligne. Quant au Black Friday, il a tout de même totalisé 5 % des achats de 2020 en seulement une semaine (45 % sur la Toile).  

Critères d’achat

Autre enseignement de l’étude : durant le deuxième et le troisième trimestre de 2020, le premier critère d’achat a été les caractéristiques techniques pour 71 % des ménages et ce devant le prix, ce qui plutôt une bonne nouvelle.  Ce dernier a tout de même pesé 68 % dans le choix. Suivent la taille du produit (42 %), la marque 39 %, la promotion 35 % et le design 21 %.