s'abonner

Enseigne : « 2020, un nouveau Calipage au service du bien-être et de la réussite »

4 months ago

En plus de l’implantation de sa nouvelle identité visuelle auprès des adhérents, Calipage mise cette année sur le déploiement de nouveaux services, notamment dans l’aménagement et l’ergonomie des espaces de travail. Découverte.

(En photo) Agnès Maillard, directrice du réseau Calipage

Calipage

2020 est une année importante dans la vie de Calipage (groupe Adveo), une de ses années qui est en même temps synonyme de maturité et de nouveaux développements. Et cela pour deux raisons.

Tout d’abord, l’enseigne, animée et pilotée par Agnès Maillard, a été créée en 1995. Autrement dit, elle fête en 2020 ses 25 ans d’existence. Vingt-cinq ans de développement et de croissance en France mais aussi à l’international avec récemment son implantation aux Pays-Bas. Comme il se doit, un certain nombre d’évènements et de promotions dynamiseront l’année ; nous aurons naturellement l’occasion de ce revenir sur ces différentes animations dans nos prochains numéros.

Ensuite, 2020 est pour Calipage synonyme de nouveau départ. Etat des lieux pour commencer. L’enseigne regroupe actuellement près de 300 sites, soit 252 adhérents. « Certains adhérents réalisent de la croissance externe en reprenant d’autres sociétés afin d’étoffer leur périmètre d’activité professionnelle et/ou géographique, d’autres ouvrent de nouveaux points de vente, constate Agnès Maillard. Tous les Calipage réalisent une part importante de leur chiffre d’affaires auprès des entreprises et 70 % d’entre-eux possèdent aujourd’hui un magasin pour s’adresser, en plus, au grand public. »

 

Comme les réseaux de renom, Calipage se doit d’innover, de surprendre et parfois de revoir en profondeur sa charte graphique, ce qui a été le cas avec le nouveau logo de l’enseigne, un C très stylisé de couleur rose. « Nous allons nous appuyer sur cette nouvelle identité visuelle pour continuer de nous développer. Ce logo passe aussi très bien sur la Toile et il montre bien nos ambitions dans l’univers du numérique. Sur internet, les grandes marques ont à la fois un nom et un signe. Nous avons fait de même », remarque la directrice du réseau. Cette nouvelle image est aussi liée à un nouveau concept magasin : par exemple l’adhérent à Orange a transformé au printemps dernier son point de vente en nouveau Store Calipage Office, « et son chiffre d’affaires a progressé de 30 %,  puis de 40 % par rapport à l’année dernière », ajoute-t-elle. 

Adveo cofinance les adhérents

Les adhérents Calipage s’approprient cette nouvelle image, en mettant leurs magasins mais aussi leurs sites internet et leurs véhicules aux nouvelles couleurs. « Ils sont aidés par un cofinancement puissant d’Adveo qui peut aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros. Cette volonté d’aide et d’accompagnement de nos adhérents est l’une de nos différences par rapport à d’autres réseaux », ajoute Agnès Maillard.

Le nouveau Calipage, c’est aussi une nouvelle façon de travailler qui est présentée comme étant encore plus participative et à l’écoute du terrain. Pour définir les axes prioritaires et mettre au point des actions proches du terrain, la réflexion a été menée depuis mai avec un comité stratégique d’adhérents. L’objectif était de définir la nouvelle approche tout en affinant les valeurs de l’enseigne et ses atouts par rapport à la concurrence et mettre en place les nouvelles offres et services Calipage. « L’expertise et la présence locale de nos adhérents, le savoir-faire et la puissance d’Adveo ainsi que la très bonne image de Calipage est notre triptyque gagnant, remarque la directrice du réseau. Il ressort après consultations de nos adhérents que cette capacité à écouter conseiller et rendre le meilleur service aux clients finaux, en étant optimiste et agréable, permet à Calipage de se différencier non seulement des autres enseignes mais aussi et surtout des pure players d’internet.  Nos valeurs humaines sont une force et un atout indéniable. »  Et Agnès Maillard d’ajouter : « Nos différentes  signatures, « Il a toujours quelqu’un derrière Calipage »n puis « Tout pour être heureux au bureau… » et plus récemment « Votre succès commence par Calipage », portent ces valeurs faisant vraiment de Calipage l’enseigne au service du bien-être et de la réussite. »

La communication de l’enseigne, toujours très présente, a été portée lors de la dernière rentrée durant plus d’un mois avec 200 spots bilboards dans différentes chaînes du groupe M6 sans compter le replay et la Toile. Du reste,  une part de plus en plus large est consacrée aux réseaux sociaux sur Facebook et particulièrement sur Linkedin où « notre souhait est d’insuffler une communication positive autour de la performance et du succès en entreprise », précise-t-elle.

De nouveaux services pour de nouveaux marchés

L’enseigne s’engage déjà au quotidien sur neuf services affichés sur le catalogue et relayés par le réseau : rapidité (disponibilité des produits sous 24 h ou 48 h) ; Same Day (livraison le jour même à Paris et petite couronne) ;  livraison à l’étage ; le droit à l’erreur (échange, avoir… si un produit ne convient pas) ; garantie étendue à deux ans (notamment pour la MDD) ; assistance technique (pour la bureautique) ; choix et prix (17 000 références rien que sur le catalogue et plus sur le web) ; conseil et diagnostic fournitures (pour optimiser ses achats principalement pour la bureautique et les consommables) et l’écocitoyenneté (quelque 3 000 produits label vert).  « Et en 2020, nous développerons plusieurs services exclusifs Calipage afin de profiter des évolutions positives du marché », annonce Agnès Maillard.  Le premier concerne la collecte et le recyclage des fournitures dans les entreprises et les points de vente.  Pour cela, différents partenariats sont mis en place notamment avec Suez Environnement et Recygo, organisme, filiale de La Poste, spécialisé dans la collecte et recyclage des déchets de bureau : papiers, gobelets, cartons… Deuxième axe de développement : « Nous allons proposer un service pour l’aménagement des espaces de travail aussi bien auprès des sociétés que des particuliers, le télétravail prenant de plus en plus d’ampleur », précise la directrice du réseau. A cela s’ajoutera le 3e axe : « Des services liés à l’ergonomie du poste et des produits de confort permettant d’être mieux installé et plus performant. »  Ces services seront opérationnels d’ici à la fin du premier trimestre et viendront compléter le dispositif anniversaire de 2020.  « Le marché nous offre de nombreuses possibilités de développement, conclut Agnès Maillard. Il évolue sans cesse, à nous d’en profiter ! »

F. L.