s'abonner

E-commerce - Le couple magasin-site, le duo gagnant du 1er trimestre 

4 months, 3 weeks ago

La grande leçon à retenir du bilan du 1er trimestre, voire au-delà, est la suivante : les ventes internet des enseignes physiques ont progressé deux fois plus que la moyenne du marché et trois fois plus vite que celles des pure-players. C’est ce qui ressort  du baromètre trimestriel de la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance). 

Le chiffre d’affaires global (produits et services) a progressé de 14,8 %, à quelque 30 milliards d’euros, au 1er trimestre par rapport à la période un an plus tôt. Par ailleurs, 499 millions de transactions ont été recensées, soit une hausse annuelle de 17,8 %, le panier moyen étant en légère baisse à 58 euros (60 euros en 2019). 

Confirmation.  Les places de marchés représentent un débouché de plus en plus intéressant pour les TPE/PME. « Les places de marché ont progressé de 44 %, une croissance qui, pour la première fois depuis le début de la crise, dépasse celle du marché », note la Fevad. A noter également que les ventes de produits sur mobile  ont continué à progresser ce trimestre (+ 33 %). 

En ce qui concerne les ventes en ligne des enseignes physiques, ces dernières ont  su profiter du nouveau confinement de fin février (fermetures des points de vente dits non essentiels), avec une envolée des ventes uniquement pour avril,  de 28% par rapport au même mois en 2020 et de 163 % cette fois par rapport à avril 2019.

«  Sur les 12 derniers mois de crise, le chiffre d’affaires des sites des enseignes traditionnelles du Panel iCE 100 a progressé de 66 %, soit une croissance deux fois supérieure à celle de la moyenne du marché et trois fois supérieure à celle des sites pure-players : 18 %. A noter qu’avant la pandémie, leurs croissances étaient identiques », poursuit la Fevad.  Le coupe magasin-site est le grand gagnant de cette sorte de crise…