s'abonner

Des entreprises face à la Covid-19 - Interview de Benjamin Baruteaud, directeur Marketing du Groupe T3L

2 weeks ago

Benjamin Baruteaud, directeur Marketing du Groupe T3L (Tarifold/Jalema/3L office) nous livre son sentiment sur ce deuxième confinement et la stratégie du groupe qui s’est mis en ordre de bataille très rapidement.  

tarifold
PNP : Votre analyse du premier confinement ? 

BENJAMIN BARUTEAUD : Le premier confinement a été très brutal, nous n’étions évidemment pas préparés. Mais l’ensemble des collaborateurs, après un court temps de sidération, a réagi de façon très positive en termes de motivation et de détermination pour affronter et  relever ce challenge inédit. Nos clients se sont tournés vers nous avec des demandes de produits de signalétique et de marquage ; des produits de notre domaine de compétence mais pour lesquels nous n’avions pas de gamme constituée. Toute l’entreprise s’est alors mobilisée pour surmonter cette première épreuve et, en une dizaine de jours, nous avons finalement réussi à proposer une vingtaine de références de base puis, rapidement ensuite, beaucoup d’autres centrées sur les écrans en plexiglass, les visières, etc. Un total de 80 nouvelles références a ainsi été mis à disposition de nos clients pour équiper les commerces. Avec un peu de recul, j’y vois aujourd’hui une vraie épreuve mais enrichissante car elle a mis en lumière la flexibilité et la créativité des équipes sur toute la chaîne de valeur. 

Et pour ce qui concerne le chiffre d’affaires de Tarifold ? 

Cette nouvelle offre nous a permis de garder le chiffre d’affaires à flot malgré une perte évidente sur nos produits classiques. Pas de croissance bien entendu  mais une quasi compensation, ce que je considère comme une très bonne performance et ce qui me donne confiance pour ce nouveau confinement. 

L’été et le mois de septembre ont-ils permis un rebond comme l’annonce l’UFIPA pour beaucoup d’entreprises ? 

Durant l’été, les produits standards de Tarifold ont en effet retrouvé un bon rythme de vente et la rentrée des classes s’est avérée plutôt positive. Juillet, août et septembre ont donc été positifs. En partie grâce encore à des commandes de produits Covid et en particulier à la gamme « spécial écoles » que nous proposions. Elle comportait, à côté des fournitures habituelles, des nouveautés comme des stickers plus ludiques pour faire respecter les gestes barrières, des cadres magnétiques pour affichage, etc. 

Et actuellement ?

Aujourd’hui, nous voyons la demande évoluer à nouveau. Nous ne sommes plus dans les achats d’urgence, le taux d’équipement est globalement bon sur le marché aussi le besoin s’est déplacé vers de l’équipement plus pérenne de protection et de lutte contre la prolifération du virus. Dans ce contexte, Tarifold propose sa nouvelle gamme antimicrobienne : feuilles adhésives, étuis, pochettes, kit mural, kit pupitre, protection de poignée de porte, d’interrupteur, etc., ainsi que des produits pour l’aménagement du poste de travail en entreprise ou en télétravail avec une priorité forte à l’hygiène et la sécurité. Rappelons que Tarifold, pionnier en la matière, propose depuis 2008 une gamme de produits antibactériens (co-developpée avec une entreprise américaine) !

Comment réagissent vos distributeurs avec ce second confinement ?

Un peu tôt pour le dire mais en France, qui reste un des plus gros marchés de Tarifold, les mesures prises sont à ce jour parmi les plus fortes d’Europe avec la fermeture des commerces considérés comme « non essentiels ». Beaucoup de nos clients font de la VAD (Manutan, Office Dépôt...) donc l’activité tient mais nous constatons une contraction indéniable au niveau des papeteries. Tout ce que l’on peut espérer est que cette phase soit de courte durée, jusqu’à début décembre. 

Quelle est votre vision des évolutions en entreprise avec ce deuxième confinement ? 

Mon impression est qu’après l’expérience du premier confinement, la plupart des gens ne souhaitent pas pratiquer à nouveau le télétravail à 100 % et que l’on se dirige vers une organisation hybride. C’est d’ailleurs ce que nous faisons chez Tarifold. Et l’entreprise devient, paradoxalement, le lieu du lien social depuis quelques semaines ! Les outils informatiques sont très efficaces mais ne remplaceront jamais complètement l’échange commun en présentiel.

Cela dit,  quel est votre état d’esprit aujourd’hui ? 

Les derniers mois ont prouvé que chez Tarifold nous étions armés pour surmonter la crise mais il est clair que notre offre et notre façon de travailler ne seront plus les mêmes. Nous tirons les leçons de cet apprentissage forcé… Le monde change vite et, chez nous, en entreprise aussi il faut maintenir cette capacité d’être  agile et ultra réactif. Je reste positif pour les semaines et mois à venir mais je suis prudent, bien entendu. Le paysage entrepreneurial est en bouleversement, pour le mieux… il faut y croire !

Catherine Mandigon  

 

 

Repères : Label « Alsace Excellence »,  un ancrage régional revendiqué

 

Tarifold, spécialiste français dans la communication visuelle et l’organisation de l’espace de travail, revendique son ancrage régional Alsacien, en s’efforçant de maintenir et de développer la production de ses produits sur place. Depuis 2018, l’entreprise est partenaire de la Marque Alsace, dont elle porte les valeurs d’ouverture internationale, de qualité produit et d’innovation. Aujourd’hui, Tarifold est fière d’annoncer l’obtention du label « Alsace Excellence » réservé à une sélection d’entreprises pour leur excellence sociale, sociétale et environnementale. « Une entreprise Alsace Excellence, c’est une entreprise « modèle » [….]. Elle est performante économiquement et s’inscrit dans une dynamique d’innovation et d’amélioration continue. C’est une entreprise éthique et responsable, qui s’engage tant au niveau social et sociétal qu’au niveau environnemental. Elle incarne le savoir-faire, le sérieux et la rigueur… l’excellence alsacienne ! Elle est profondément ancrée dans son territoire et fait rayonner l’Alsace », précise le site du label.