s'abonner

Des entreprises face à la Covid-19 - Avery France : Demeurer concentré sur son cœur de métier

1 week ago

La nouvelle directrice générale de Avery France, Sophie Choiselat, fait le point pour PNP en cette période où les entreprises n’ont pas d'autre choix que de se remettre en question pour résister. En somme, s’adapter et se réinventer tout en demeurant fidèle à l’ADN  de l’entreprise.  

avery

« Ce deuxième confinement est clairement très différent de celui du 16 mars. Nous y sommes beaucoup plus rapidement et efficacement entrés car nous avions déjà la pratique d’une façon de travailler et d’une organisation différente au sein de l’entreprise. L’habitude du télétravail était là. J’ai donc demandé aux équipes d’y rester afin de les protéger et de participer à l’effort national collectif, d’autant plus que notre région est particulièrement touchée », remarque Sophie Choiselat, nouvelle directrice générale de Avery France. A noter que la filiale française est installée à Écully près de Lyon, zone en alerte maximale… 

De nouvelles habitudes

Tout en restant naturellement prudent face à ce virus,  une certaine souplesse existe néanmoins pour les 25 personnes et de commerciaux terrain qui poursuivent leurs visites dans les papeteries ouvertes qui le souhaitent. « Les nouvelles habitudes de travail sont prises et nous pouvons maintenant les aborder de manière un peu plus sereine. Travailler en virtuel et maîtriser les différents outils est devenu familier pour tous. C’est la notion « sociale », d’échanges, qui est plus compliquée à faire perdurer dans cette nouvelle configuration, poursuit-elle. Aussi, à côté des réunions purement de travail, nous mettons en place diverses animations plus conviviales, plus ludiques, un réseau social d’entreprise pour partager d’autres choses, garder le lien… »

Dès le mois d’avril dernier, Avery s’est concentré sur le développement de gammes de signalisation et d’affichage à partir de ses matières de base : « Nous avons travaillé d’arrache-pied pour proposer très rapidement au marché les produits dont il avait absolument besoin. Et nous avons réussi ! Aujourd’hui, ces nouvelles gammes sont en place et nous continuons à explorer le marché pour répondre à l’évolution des attentes. Le groupe a en particulier mis au point un film antimicrobien extrêmement efficace. » 

Des ions d’argent actifs

Le revêtement des films Avery Protect  contient en effet des ions d’argent qui sont actifs en permanence. Dès qu’ils sont en contact avec un microbe, ils percent sa membrane et déstabilisent son ADN, empêchant la division cellulaire. Conséquence : cela  arrête toute prolifération bactérienne ou fongique et finit par éliminer le microbe et les virus. Détail important : ce revêtement ne représente aucun danger pour les personnes ; il est conforme aux critères de la FDA (Food and Drug Administration, administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments), de la EFA et de l’EFSA (European Food Safety Authority, Autorité européenne de sécurité des aliments - AESA) pour le contact avec la peau et les aliments. 

Appliqués sur n’importe quelle surface, ces films auto adhésifs transparents facilitent et sécurisent les procédures de nettoyage et de désinfection au travail. Ils résistent à des températures allant de - 40°C à + 60°C. Dans un environnement intérieur, ils peuvent tenir jusqu’à cinq ans sans être changés, sont disponibles dans différents formats (A3, A4, prédécoupés ronds et carrés) et faciles à appliquer soi-même.

« La gamme Avery Protect est maintenant en place chez nos distributeurs qui l’apprécient et les retours sont déjà positifs. D’autant plus que lors du premier confinement, ils ont été submergés par une quantité de nouveautés produits, développés dans l’urgence et plus ou moins fiables et adaptées aux besoins réels des entreprises et des boutiques. Avec cette gamme, nous restons totalement dans notre cœur de métier étiquette et dans nos savoir-faire… une garantie et une sécurité pour nos distributeurs. »

Miser sur l’innovation

La rentrée des classes a été relativement bonne avec un rebond des ventes qui a redonné des couleurs à Avery. Et aujourd’hui, malgré ce deuxième confinement, la distribution spécialisée restant ouverte, Avery note une stabilité des ventes d’étiquettes sans doute en partie liée au home office qui s’organise dans la durée. Selon que celle-ci soit longue ou se termine plutôt rapidement, le confinement aura cependant un impact inévitable sur la GSA contrainte de fermer certains rayons et donc également sur l’offre de Noël.

« Nous réfléchissons à d’autres produits en matière d’affichage et de signalisation. Après l’urgence, les entreprises cherchent aujourd’hui des modèles plus efficaces, plus durables dans le temps, plus travaillés au niveau graphisme, design, etc. Des produits qui rassurent le consommateur ou le collaborateur, qui mettent en valeur les messages de restriction et d’obligation de façon plus « friendly ». Nous y sommes tous sensibles. Nous proposerons donc des déclinaisons plus larges, ciblées : école, bureau, industrie, etc. »

S’adapter sans cesse 

Dans la même approche, la généralisation du télétravail accélère un mouvement de fond déjà lancé bien avant la Covid-19. « Il faudra trouver un équilibre car le télétravail à 100 % a aussi ses limites aussi bien au plan social que professionnel. Mais il va bien sûr perdurer en partie. D’ailleurs, pour les jeunes générations, il est déjà considéré comme normal. Un nouveau challenge qui nous a engagés à réfléchir au concept de bureau à la maison et aux attentes que cela implique.» Là encore, des nouveautés appropriées au home office vont sortir très vite.

Avery n’a donc pas perdu sa capacité d’innovation malgré un contexte économique qui s’annonce particulièrement difficile pour les mois à venir. « Le paysage de la distribution va être différent, celui de la logistique également mais je veux rester optimiste car nous avons tous appris de cette crise et Avery, grâce à ses collaborateurs, a su s’adapter et se réinventer en restant concentré sur son cœur de métier. 

C. M. 

 

Repères…  Une gamme de signalisation spécifique

Lors du déconfinement, Avery France a lancé une gamme de signalisation pour respecter les gestes barrières.

-Badges de distanciation sociale : c’est des badges à usage unique afin de ne pas se soucier de les désinfecter. Ils affichent la distanciation sociale pour équiper les employés de magasins, sites de production ou autres. 

-Affiches imprimées amovibles :  soit en matière ultra-résistantes (pour équiper sanitaires ou similaires) ou en matière papier afin d’informer les salariés dans les espaces de travail.

-Stickers pour le sol : Idéales pour clarifier la distance entre les personnes dans les lieux très fréquentés tels que les commerces.