s'abonner

Crise - Brepols : « Les premières remontées de nos commerciaux sur les gros clients sont plutôt positives. »

1 week, 5 days ago

En Belgique, la situation liée au Covid-19 a été assez proche de celle de la France avec une confinement mi-mars et une réouverture des magasins le lundi 11 mai. Cependant,  Brepols est resté ouvert et a décidé de poursuivre autant que possible sa production. L’entreprise dispose en effet de sa propre usine, un outil très moderne de production qui lui permet de fabriquer chaque année environ 5 millions de produits, dont ses propres agendas et également ceux de certains gros clients pour des MDD, en France notamment.

« Les commerciaux ont été mis en télétravail et nous avons pris toutes les précautions nécessaires afin de protéger nos salariés. Le personnel a été exemplaire et engagé, ce qui nous a permis de fabriquer quasiment normalement », souligne Willy Gouet, responsable des ventes.

L’agenda n’est pas un achat d’impulsion et son utilité demeure même dans une année chahutée comme celle-ci avec des plannings très compliqués et beaucoup d’incertitudes. C’est le côté positif.

« Je ne suis donc pas trop inquiet. Les premières remontées de nos commerciaux sur les gros clients sont plutôt positives, les commandes rentrent. En revanche, pour ce qui concerne les magasins indépendants et les groupements, il est encore un peu tôt pour se prononcer,  poursuit-il. Nos commerciaux ne pourront évidemment pas visiter tout le monde et pousser nos nouvelles gammes. » Quant à l’activité B to B de Brepols, autrement dit les agendas cadeau de fin d’année, la visibilité est limitée car de nombreuses sociétés sont fermées ou en cours de réouverture (retrouver l’article complet dans le prochain PNP Mag). 

(en photo) La gamme Palermo Fashion

brepols