s'abonner

Commerce spécialisé - La remontada se poursuit en août, mais...

3 weeks, 2 days ago

Après un recul de l’activité des magasins en juin de 2,1 % à surface égale, une progression de 2,2 % en juillet,  le commerce spécialisé poursuit sa lente remontée et enregistre en août une hausse de 3 % par rapport au même mois un an plus tôt, selon le panel Procos*, Fédération pour la promotion du commerce spécialisé. En revanche,  de grandes disparités existent selon les secteurs.  Si, par exemple,  l’équipement de la maison a connu en août une progression 14,4 %, celui dénommé loisir/culture/jouet est en léger repli, de 0,6 %,  cependant « avec d’importants écarts entre les acteurs  », remarque la fédération. 

L'e-commerce en forme 

Par ailleurs, les ventes des enseignes présentes sur internet ont fortement progressé avec le développement du click & collect. Ainsi, l’e-commerce a bondi de 76 % en août par rapport à août 2019, tous secteurs confondus avec des hausses dans certains secteurs inédites, « de l’ordre de 100 % en alimentaire spécialisé et en loisir/culture/jouet. On le voit, la période post confinement continue d’être favorable au canal internet, alors que les mesures de distanciation pénalisent les magasins et en particulier certains grands lieux de commerce (grands centres commerciaux, grandes villes, gares,etc.) ».   

Les grands centres commerciaux touchés 

Si ce mois se révèle positif sauf dans les grandes métropoles et la capitale où l’absence de touristes internationaux se fait cruellement remarquée. Quoi qu’il en soit,  la fréquentation des magasins en moyenne tous sites confondus a connu une augmentation de 2 % par rapport à août 2019 (**). Plus précisément,  les plus grands centres commerciaux, notamment ceux installés en Ile-de-France et dans la région lyonnaise,  ont enregistré un recul de la fréquentation, entre 20 et 25 % selon les lieux. En ce qui concerne les centres-villes la dernière semaine d’août et début septembre sont marqués par une baisse sensible de fréquentation à l’exception des plus petits centres-villes qui est proche de celle de 2019. 

Et la consommation ? 

Depuis janvier,  l’activité du commerce spécialisé affiche un repli de 20 %, tous circuits de distribution confondus.  Par canal, la baisse est de 24 % pour les magasins ; dans le même temps,  l’e-commerce progresse de 70 %. 

Et la fédération Procos de s’interroger sur l’avenir : « Le gouvernement a choisi d’axer son plan de relance sur l’offre et les entreprises ; c’était indispensable pour impulser la transformation des acteurs. Souhaitons toutefois que les entreprises soient vraiment soutenues si la consommation fléchit dans les prochains mois, sinon de nombreuses enseignes et magasins se trouveraient en forte difficulté. C’est pourquoi il reste stratégique que le gouvernement continue de rechercher toute solution, toute incitation, visant à déclencher la décision des consommateurs de consommer une partie de l’épargne accumulée. Un enjeu de confiance et de prise de conscience du fait que l’action de chaque consommateur peut avoir un impact positif sur la reprise de l’économie et sur le sauvetage d’emplois, notamment locaux.» 

(*) 50 enseignes interrogées sur leur performance en France 

(**) L’observatoire de fréquentation des commerces Procos/Stackr cumule les données captées en permanence dans 13 000 points de vente sur 1 800 sites de commerce (centres commerciaux, rues…)