s'abonner

Commerce spécialisé en légère baisse de 1,1 % en novembre 

1 month, 1 week ago

« Bien entendu, l’analyse des chiffres d’affaires des magasins en novembre 2021 par rapport à novembre 2020 n’a aucune signification dans la mesure où les magasins des secteurs dits non-essentiels étaient fermés administrativement en 2020  », souligne la Fédération pour le développement du commerce spécialisé, Procos.  

Néanmoins, l’activité des magasins du commerce spécialisé du panel Procos est, en moyenne, en légère baisse de 1,1 % par rapport à novembre 2019. Mais il existe cependant de grandes disparités selon les secteurs. Ainsi,  l’équipement de la maison est en hausse de 10,5 %, l’alimentaire spécialisé (+ 3,7 %) et la chaussure (+ 4,4 %). A l’inverse, certains secteurs restent très en retrait : - 13,5 % pour la beauté-santé et – 10 % pour l’habillement, par exemple.

Par ailleurs, entre novembre 2020 et novembre 2021, les ventes sur internet ont baissé dans le commerce spécialisé (- 10 %). 

Sur la période de janvier à novembre, l’activité des magasins du commerce spécialisé est en croissance par rapport à 2020, de 16,5 %,  mais reste en retrait important par rapport à 2019 (- 11 %). 

Décembre est une activité vitale pour le commerce spécialisé, débutant peu après le Black Friday.  

« Or, l’activité avait été très dynamique en décembre 2020. Souhaitons qu’il en soit de même cette année. Une certitude, les retards d’activité par rapport à 2019 ne pourront être comblés pour l’équipement de la personne au sens large. Une situation dont il faut tenir compte pour l’avenir (capacités d’investissement...). Alors que le gouvernement a lancé le 1er décembre les Assises du commerce (...) l’activité de plusieurs secteurs du commerce spécialisé reste à la peine par rapport à l’avant Covid, remarque la fédération. Il faut donc à la fois rester attentif à la situation des acteurs dans les prochains mois, en sortie de crise et à leur accompagnement pour poursuivre et accélérer les transformations omnicanales et responsables indispensables pour l’activité.»