s'abonner

Commerce – Des fédérations réclament d’appliquer le principe : « zéro recette = zéro charge »

1 week, 3 days ago

Suite aux mesures de confinement, cinq fédérations* demandent l’annulation des loyers et des charges locatives dus pendant la période de fermeture des commerces quelles que soient leurs tailles. Plus précisément, elles souhaitent :

Pour les commerces fermés : l’annulation pure et simple des loyers et des charges pour la durée de la fermeture des commerces. - le remboursement des sommes éventuellement déjà versées pour la période du 14 mars au 31 mars.

Pour les commerces dont l’exploitation est possible : le paiement mensuel des loyers à terme échu et l’adaptation du montant des loyers au niveau de l’activité réelle. Dans le contexte actuel, les bailleurs doivent comprendre que la survie de leurs locataires et des différents points de vente est en jeu : la mise en œuvre de pénalités et des garanties contractuelles (dépôts de garantie, cautions, garanties à première demande) doit être en conséquence suspendue.

« Les locataires et les bailleurs ont des intérêts communs et ne sortiront de cette crise exceptionnelle qu’en faisant preuve de sens des responsabilités et de solidarité. Dans ce contexte extraordinaire, où les commerces sont contraints à la fermeture et leurs salariés au chômage partiel, un seul principe doit être mise en œuvre pour sauver les entreprises : zéro recette = zéro charge. Il est par conséquent urgent de diminuer le montant des charges payées par les commerces afin de leur permettre de survivre à cette crise et de redémarrer leurs activités dans les meilleures conditions possibles », déclarent lesfédérations dans un communiqué.

*L’Alliance regroupe : Le commerce coopératif et associé (FCA), la Fédération française de la franchise (FFF), la Fédération nationale de l’habillement (FNH), et la Fédération pour le commerce spécialisé, Procos.