s'abonner

BV Show : la franchise veut se relancer dans le mobilier de bureau

4 years, 9 months ago

Si le groupe se lance dans les beaux-arts (voir notre dépêche du 28 mars), la franchise n’en n’oublie pas moins son enseigne historique Bureau Vallée. Récemment, elle organisait son salon de printemps à la Cité de la mode et du design à Paris, le BV Show, consacré aux produits informatique, les services, le mobilier, etc. A noter : la manifestation consacrée aux articles de papeterie et à la fourniture de bureau le Papet’Show, se tiendra quant à lui du 9 au 11 octobre prochain au Parc Floral de Vincennes (Val-de-Marne).

Quoi qu’il en soit, le BV Show, où environ 80 marques étaient représentées, présentait plusieurs nouveaux services aux franchisés comme la réparation des smartphones et un espace dédié aux matériels écologiques. « Il s’agissait de regrouper des appareils électroniques reconditionnés comme des écrans,  des imprimantes et des téléphones portables, rapporte Christel Jaffres. Cette démarche s’inscrit dans notre stratégie d’enseigne baptisée  DDEP, pour Discount durable éthique et profitable. Parallèlement, nous avons également mis l’accent durant cette manifestation sur les services liés à la reprographie. D’aucuns pensent que le papier disparaîtra ; il n’empêche, nos franchisés reçoivent toujours quotidiennement des demandes pour imprimer tel ou tel dossier, compte-rendu, etc. Ce service est en plein essor. »

Le BV Show mettait aussi l’accent sur le mobilier de bureau, secteur où la franchise compte bien développer sa présence. « Nous allons nous remobiliser sérieusement cette famille de produits, remarque-t-elle. Bureau Vallée se réveille ! Nous allons retravailler les prestations, les services,  l’aménagement par le biais, notamment, de la modélisation 3D des espaces… apporter à la clientèle de nos franchisés un service professionnel digne de ce nom. »

Les nouvelles technologies n’étaient pas plus oubliées avec le nouvel espace dénommé Innoland ou terre d’innovations.  L’idée était de présenter plusieurs start-ups aux équipes des points de ventes lesquelles ont choisi ensuite par un vote  celles qui méritaient d’être accompagnées ou on dans leur développement. 

Développer l’offre et les services est une chose, préparer l’avenir de l’enseigne face à la concurrence existante ou nouvelle en est une autre. « Face au déploiement d’Amazon, nous devons renforcer notre accueil de la clientèle dans tous les points de vente », prévient la directrice générale France. Désormais, chaque espace stratégique d’un magasin sera animé  par une seule et même personne, à savoir, l’une à l’accueil, une autre pour la partie consommables et une autre à l’espace services. L’idée est de créer un contact humain, direct  et constant, avec les clients et de savoir répondre à leurs interrogations. « De plus, ajoute Christel Jaffres, nous souhaitons moderniser les points de vente. Nous nous octroyons 18 mois pour réussir cela. » En revanche, le logo Bureau Vallée ne sera pas modifié. D’ici là, le réseau compte ouvrir 18 nouvelles unités en France d’ici à mars 2018, ce qui porterait alors le total à quelque 270 magasins.

Enfin, la prochaine décennie verra-t-elle le changement de stratégie de Bureau Vallée en matière de logistique ? L’enseigne réfléchit en effet à la pertinence d’une plateforme centrale pour tout ou partie des produits référencés afin de répondre de manière encore plus efficace aux souhaits des clients. Une mini révolution en somme…

Bureau Vallée BV Show mars 17