s'abonner

Bien-être au travail - L’exemple BOA Mobilier

1 month, 3 weeks ago

La lutte contre le bruit, un sujet de plus en plus sensible. Spécialisée dans l’aménagement des espaces de travail et de vie, BOA Mobilier commercialise une offre de solutions pour gérer l’acoustique et assurer le meilleur confort de travail. Découverte. 

BOA

Cloisons de bureau 

BOA Mobilier est une entreprise familiale, installée dans le Nord (Roncq), créée par le père de l’actuel dirigeant voilà une vingtaine d’années. « Nous adaptons notre mobilier en fonction des objectifs bien-être des collaborateurs dans l’entreprise. Nous imaginons comment optimiser l’efficacité et la santé des équipes en collaboration avec nos clients, qu’ils soient TPE, PME, collectivités… », raconte Etienne Soler. Une expertise et un recul qui font la force de BOA. L’équipe, de 23 personnes, est organisée autour de chargés de projet qui accompagnent le client de A à Z dans son aménagement : de l’étude de faisabilité jusqu’à la pose, en passant par la révision des plans et l’ajustement des coûts. « Un collaborateur est assigné à chaque projet avec un seul objectif : accompagner le client jusqu’à la livraison clé en main. Dès la première prise de contact, il apporte son conseil afin de cibler les besoins et la personnalité de l’entreprise. Une fois l’offre modélisée ensemble en respectant les contraintes et le budget, c’est notre bureau d’étude technique qui se charge de la concrétiser en un projet détaillé et chiffré. » Chaque installation fait ensuite l’objet d’un contrôle par le chargé de projet et d’un suivi. Afin de garantir une offre très ouverte, BOA a mis en place des collaborations avec plus de 50 fabricants partenaires sélectionnés en fonction de la qualité de leurs produits, de leur suivi, de l’aspect RSE. « Nous privilégions les fabricants français ou européens. » A côté des gammes existantes de ses partenaires, BOA peut aussi proposer une offre sur-mesure. 

Les super pouvoirs de la mousse 

Un écran acoustique 

Pour Etienne Soler, la sensibilité au bruit fait partie des tendances actuelles, dans le cadre d’une conscience accrue des responsables d’entreprises comme d’une attente forte des salariés en termes de RSE. « Un sujet de plus en plus sensible qui remonte fréquemment car on touche là au bien-être collectif. C’est tout à fait logique, en particulier dans les espaces ouverts. Trop de bruit est une nuisance qui agit directement sur la concentration et donc sur l’efficacité et la productivité des collaborateurs. » Les études montrent en effet que ces derniers, surtout les plus jeunes, recherchent des espaces plus conviviaux, plus confortables. « Nous pouvons créer et équiper des espaces facilitant l’échange, l’équité entre les collaborateurs dans un approche plus de flex-office. On recommande le principe de zones différenciées pour le bien-être au travail : concentration, collaboration, réflexion et communication. Chez BOA, l’acoustique en est une dimension à part entière. »

Souvent les bâtiments sont, au départ, mal isolés. Il faudrait donc intégrer cette question très en amont mais c’est loin d’être toujours le cas. BOA offre donc différentes solutions, des plus classiques aux plus innovantes. D’abord des panneaux, des dalles posées au plafond ou sur les murs, des cloisons mobiles. Mais aussi, plus tendances, des décorations suspendues, des parties acoustiques intégrées au sein des mobiliers, des cadres acoustiques imprimés accrochés aux murs, mais aussi des écrans ou des cabanes acoustiques. Et surtout, dernier lancement en date chez BOA : la gamme innovante PowerOfMoss composée de meubles végétalisés en mousse naturelle autonomes et autoportants qui absorbent le son, mais en plus régénèrent, purifient et humidifient l’air. Les totems sont autonomes puisque le système d’irrigation est automatisé et que l’entretien est à la charge du fabricant. « La mousse, grâce à sa forte densité, absorbe une partie des nuisances sonores et évite leur propagation dans l’espace. Cela a son importance lorsque l’on sait que 60 % des actifs souffrent du bruit au travail ! » 

C. M.

 

Le Chalet et la cloison acoustique