s'abonner

Bic : « Notre transformation (...) dynamisera notre trajectoire de croissance rentable »

1 month, 4 weeks ago

Pour son second trimestre,  le groupe Bic affiche une hausse de son chiffre d’affaires global de 20,7 % (+23,9 % en comparable), à 505,7 M€ (418,9 M€ un an plus tôt). Pour le 1er semestre,  les ventes sont de 916,7 M€ contre 775,8 M€ en 2020, soit un progression de 18,2 %. 

« La forte croissance de notre chiffre d'affaires a été le principal moteur de nos excellents résultats du premier semestre, nous permettant de retrouver les niveaux pré-COVID à base comparable. La performance de notre division Flame for Life a été remarquable dans toutes les régions clés, en particulier aux États-Unis. Je me réjouis également du succès de nos récentes acquisitions, de nos solides résultats en e-commerce ainsi que du lancement de plusieurs produits innovants et durables, souligne Gonzalve Bich, directeur général. Nous prévoyons un deuxième semestre plus complexe, car nous continuons à faire face à la désorganisation actuelle des chaînes d'approvisionnement dans le monde et à la hausse des coûts des matières. Dans ce contexte, nous restons concentrés sur ce que nous pouvons contrôler et sur la poursuite de notre transformation qui, j'en suis convaincu, dynamisera notre trajectoire de croissance rentable et permettra de créer de la valeur pour toutes nos parties prenantes.»


Pour la division papeterie dénommée Human Expression, l’écriture numérique Rocketbook a continué d’afficher des résultats “exceptionnels”, avec un chiffre d’affaires en hausse de plus de 90 % au premier semestre. Tous les réseaux de distribution en ligne ont contribué à la croissance et les ventes à Amazon ont bénéficié du succès du Prime Day en juin. Le chiffre d’affaires des instruments d’écriture du premier semestre a été porté par l'Europe, où les ventes aux distributeurs pour la période de rentrée scolaire devraient connaître une croissance d’environ 5 % en 2021. En Amérique du Nord, le manque de disponibilité de certains produits dû à des difficultés rencontrées par la chaîne d'approvisionnement ont perturbé les livraisons aux clients et devrait affecter les ventes de rentrée scolaire.