s'abonner

Bic : croissance externe au Nigeria

8 months, 1 week ago

Bic mise sur l’Afrique pour renforcer sa croissance. Après l’acquisition de l'activité papeterie du groupe Haco au Kenya, la multinationale a annoncé la prise de contrôle de 100 % du capital de la société nigérienne Lucky Stationery Nigeria Ltd (LSNL).

Le montant de la transaction ‘a pas été dévoilé. Simplement, Bic indique dans un communiqué que celle-ci « a été revue et approuvée par les autorités nigérianes (Nigerian Federal Competition and Consumer Protection Commission ». L’opération sera effective d’ici à décembre prochain.

Ce pays est le plus peuplé d’Afrique (environ 200 millions d’habitants) et il se vend chaque environ 425 millions de stylos, selon Bic, « avec une croissance annuelle à deux chiffres prévue sur les 5 prochaines années », indique la multinationale.

LSNL est présenté comme le premier fabricant d'instruments d'écriture du Nigeria, avec 30 % de parts de marché environ,  et réalise un chiffre d’affaires de l’ordre de 5 millions d’euros.

Sa principale usine est située à Ilupeju, dans la banlieue nord de Lagos. Elle sera transférée dans un nouveau site plus moderne dans la ville de Shagamu, située cette fois à quelque 60 km de la capitale.

Bic est installée au Nigeria depuis plus de quarante ans via un partenariat de distribution avec CFAO – Nipen.

« Après le transfert de l'activité papeterie de Haco au Kenya l'an dernier, l'acquisition de LSNL est un nouvel accélérateur de la croissance du groupe en Afrique, souligne Gonzalve Bich, directeur général du groupe. Cette quatrième usine de papeterie en Afrique vient renforcer notre implantation en Afrique de l'Ouest, une région en forte croissance, et fait de Bic le numéro un du secteur dans l'un des marchés les plus dynamiques et prometteurs dans le monde. »