s'abonner

Beaux-arts : Dalbe et de l’Eclat de Verre,  une destinée désormais commune

2 weeks, 1 day ago

Passion pour les beaux-arts, expérience, esprit de partage et d’entreprise, les dirigeants de Dalbe et de l’Eclat de Verre étaient destinés à se rencontrer et à travailler ensemble ; c’est désormais chose faite. 

(en photo) Emmanuel Teillet, P-DG de L’Eclat de Verre, et Frank Louche, DG de Dalbe

dalbe

L’Eclat de Verre et Dalbe, c’est une rencontre qui remonte à quelques années et les relations qui se sont enrichies et approfondies au fil du temps. Dalbe de plus en plus tourné vers la créativité et les beaux-arts développe une complémentarité évidente avec l’encadreur. Mais au-delà, c’est surtout une histoire d’hommes. « Il y a deux ans environ, j’ai fait la connaissance de Frank (NDLR : Frank Louche, DG de Dalbe) et nous avons au fil du temps beaucoup échangé sur nos métiers et nos savoir-faire respectifs, se souvient Emmanuel Teillet, P-DG de L’Eclat de Verre. La confiance était là, comme l’envie de travailler ensemble. Au plan opérationnel, nous avons constaté que nous avions finalement très peu de zone de concurrence réelle mais, qu’en revanche, chaque société pouvait apporter une forte valeur ajoutée à l’autre. » L’Eclat de Verre est donc devenu adhérent de la coopérative Dalbe et a fermé son stock central pour intégrer la plateforme logistique de Dalbe à Lonrai. 

Rappelons succinctement les origines de L’Eclat de Verre. Dans les années 70, trois frères, issus d’une famille de commerçants versaillais, développent en toute complicité un concept original : l’encadrement sur-mesure réalisé en atelier par des maîtres artisans et, en parallèle, le Do It Yourself en encadrement et en cartonnage pour les amateurs. Le succès est au rendez-vous. L’enseigne est rachetée en 2004 par GL groupe et fédère aujourd’hui 31 ateliers dont 29 en France et 2 au Benelux. Avec une production annuelle de plus de 40 000 encadrements, L’Éclat de Verre est devenu leader sur son marché et premier encadreur de France. Aujourd’hui, le développement se fait également dans l’univers de la décoration d’intérieur, de l’hôtellerie de luxe.  

Un partenariat gagnant-gagnant puisque chaque société bénéficie des produits de l’autre. L’Eclat de Verre a développé une gamme spécifique pour Dalbe autour d’un assortiment soigneusement packagé (papier, baguette…) et les magasins vont ainsi pouvoir ouvrir un corner encadrement dans leur espace. Et Dalbe confie à L’Eclat de Verre l’encadrement précoupé, donc l’achat, la coupe, l’assemblage. De même, les boutiques L’Eclat de Verre qui le pourront, intègreront un corner Dalbe avec des produits complémentaires. 

« Ce partenariat nous permettra bien entendu d’optimiser nos achats, de disposer d’une logistique plus performante, de faire des économies d’échelle et d’aller de l’avant », remarque Emmanuel Teillet. Et Frank de compléter : « Cette mutualisation apporte un renforcement partagé dans une dynamique créative qui nous anime. Nous partageons la culture de l’indépendance, de la qualité, un certain état d’esprit au service de nos adhérents qui met l’humain au centre. Je crois que dans le marché actuel, plutôt chahuté entre autres à cause la crise sanitaire et de la conjoncture économique. » Emmanuel conclut : « Nous apporterons ensemble quelque chose d’innovant et, contrairement à ce qu’on a appris, 1 + 1 feront 3 ! »

Présence en Espagne 

Avec L’Eclat de Verre, Dalbe c’est aujourd’hui 140 magasins répartis sur le territoire national et les DOM-TOM… avec cependant une petite faiblesse dans l’Est reconnaît Frank Louche mais un magasin en Belgique, 8 en Espagne. « Des opportunités, nous n’avons pas vocations à nous développer hors de la France. » De son côté,  afin d’optimiser son service, Dalbe (environ 26 000 références) s’est doté d’une plateforme logistique de 9 500 m², située dans l’Orne à Lonrai. Dont un nouvel espace de 1 500 m2 adjoint récemment, en particulier pour abriter une zone de préparation pour des opérations spéciales, et aussi pour de futurs projets… dont nous ne saurons rien de plus pour l’instant ! 

Nouvel animateur 

Depuis début février, Dalbe a recruté un animateur de réseau. « C’est une étape importante pour nous qui marque bien notre volonté de rester proche et d’accompagner nos adhérents. Faute de temps, je ne pouvais plus assurer aussi efficacement que je le souhaitais la liaison avec les magasins. Renaud Gormand, qui connaît parfaitement le métier, aura désormais cette tâche. Il assurera le suivi de chaque magasin, leur information et formation, une aide à la mise en avant des produits, à la création de vitrine, d’animations, etc. Selon moi, c’est un vrai plus pour nos adhérents. C’est un professionnel qui sera pertinent dans ses conseils de par sa connaissance de nos univers. Et son esprit créatif, sa capacité d’écoute et d’empathie feront le reste. »  


Depuis le début de l’année, cinq nouveaux magasins ont rejoint le groupement Dalbe : Fontenay-Le-Comte, Rodez, Châteauroux, Hyères, Andorre. D’autres sont en cours de signature. Un seul a dû fermer, suite à la Covid-19, au Havre.

C. M.

 

Repères : L’Eclat de Verre 

Une PME française de 200 collaborateurs dont 40 artisans encadreurs

Les ventes annuelles de plus de 1 000 km de baguettes (distance Lille-Marseille)

80 000 m² de verre (2 fois la superficie de la place de L’Etoile)

250 tonnes de carton, (2 hauteurs de la Tour Eiffel).

 

31 ateliers dont 29 en France et 2 au Benelux.

Angers, Bordeaux, Bruxelles, Chantilly, Chartres, Eaubonne, Grenoble, Le Mans, Les Ulis,

Levallois-Perret, Lille, Luxembourg-Howald, Lyon centre, Lyon Sainte-Foy, Marseille, Meaux,

Nancy, Nantes, Orléans, Paris XI, Paris XIV, Pau, Port Marly, Quimper, Reims Cormontreuil,

Rennes Melesse, Rouen, Strasbourg, Toulouse, Tours, Versailles Le Chesnay.